Accueil Banque Comment vérifier un chèque de banque?
chèque

Comment vérifier un chèque de banque?

L’un des moyens les plus fiables pour effectuer un paiement ou une transaction est l’émission d’un chèque de banque. Il est considéré comme la méthode la plus sûre, compte tenu de ses différentes caractéristiques. Dans le cas d’une opération nécessitant une forte somme d’argent, le chèque est beaucoup plus rassurant et même conseillé.

Malheureusement, il peut arriver qu’on vous délivre des chèques sans provision ou à la limite faux. Mais la bonne nouvelle est qu’aujourd’hui, vous êtes à l’abri de ces genres de situations, car comme les billets de banque, les chèques de banque peuvent être vérifiés aussi. Quelles sont donc les différentes étapes pour la vérification d’un chèque de banque ?

A voir aussi : Compte d'épargne en ligne : le placement sans risque ?

Faites attention aux mentions obligatoires

Le chèque de banque est différent du chèque classique. Très particulier, il permet de sécuriser les transactions diverses entre acheteurs et vendeurs. Sur le papier qui sert à fabriquer le chèque, il est inscrit des mentions légales qui le rendent plus fiable.

Avant toute chose, vous deviez avoir le sens de l’observation. Aucun détail ne doit vous échapper. Qu’il s’agisse d’une rature, d’une altération du papier, ou de la non cohérence des polices et des écritures, faites preuve de plus de vigilance.

A découvrir également : Comment éviter la saisie sur compte bancaire ?

Comme sur tout document bancaire, il doit figurer sur les chèques de banque certaines écritures. Il est donc nécessaire que vous fassiez attention aux mentions légales. Elles sont obligatoires et doivent forcément être présentes sur le chèque qui vous a été donné.

  Compte d'épargne en ligne : le placement sans risque ?

Les mentions sont généralement : la date et le lieu d’émission, la ligne magnétique « suite de chiffres et de lettres au bas du chèque », le numéro de compte, le nom de la banque émettrice, le nom et l’adresse, le montant écrit en lettre et en chiffre et pour finir le groupe de mots « payé au nom de ou payé contre ».

Si par exemple vous êtes dans une banque française, vous devriez faire attention au groupe de mots « payé au nom ou payé contre ». En France, le chèque de banque doit contenir la mention obligatoire prévue par la norme NF K11-111.

Joignez la banque émettrice du chèque

Avoir un sens d’observation ne suffit pas toujours. Il faut penser à contacter la banque. Joignez directement la banque qui a émis le chèque en lui fournissant le nom de la personne qui l’a délivré, les chiffres et les lettres au bas du chèque. La banque vous dira s’il s’agit d’un chèque sans approvisionnement ou mieux, s’il est faux.

Comment avoir le numéro de la banque ? Prenez quelques minutes pour effectuer une recherche sur Google. Vous y trouverez le numéro de la banque émettrice. Une fois que vous aurez un agent au bout du fil, communiquez les informations précitées. Mais surtout, n’oubliez pas de mentionner aussi le montant de votre transaction.

Par ailleurs, si vous êtes un vendeur, évitez de livrer les dimanches, car la banque sera fermée. Il est donc important de choisir un jour ouvrable. Aussi, il est déconseillé de demander le numéro de la banque au client. Vous ne courrez donc pas le risque de tomber sur un ami de votre client qui se fera passer pour la banque. Il est d’ailleurs conseillé d’avoir un petit bloc-notes dans lequel seront répertoriés les numéros des différentes banques de votre région.

  Peut-on porter plainte contre une banque ?

Le filigrane normalisé : comment le reconnaître ?

Pour vérifier la nature d’un billet de banque, on le rapproche d’une source de lumière. Ceci vous permet de lire sur une bande transparente la signature qui est présente. Il suffit de faire de même pour le chèque de banque. En le rapprochant d’une source de lumière, vous verrez la mention « chèque de banque » que contient le dessin sur le papier.

En effet, en juillet 2009, suite aux différentes plaintes sur émission de faux chèque de banque, il a été mis en place une signature normalisée. C’est le filigrane.

Le filigrane normalisé est intégré sur le papier servant au chèque comme sur les billets de banque. La mention « chèque de banque » inscrite se retrouve entre deux flammes rayées. Elle est également entourée par deux semeuses.

En observant de plus près, vous verrez que ces deux semeuses se retrouvent de part et d’autre de votre chèque et sont inversées sur leurs silhouettes. C’est une signature qui permet de mettre fin aux faux chèques émis et de sécuriser ce moyen de transaction.

Le filigrane est intégré sur le papier afin d’éviter que les faussaires le reproduisent. Soyez donc tranquille, le reproduire ou essayer de le faire ressortira tout de suite la différence du vrai et du faux, lorsque vous avez votre chèque en main.

Cependant, si le filigrane était parfaitement reproduit, n’oubliez pas de faire parler votre sens d’observation sur l’écriture et la nature même du chèque.

Peut-on vérifier le chèque de banque sur internet ?

Bien qu’internet soit capable de résoudre presque tous les problèmes, « vérifier la validité d’un chèque de banque » ne relève pas vraiment de ses compétences. La banque est en effet la seule propriétaire de son chèque. Elle est habileté pour effectuer les vérifications nécessaires.

  Qu'est-ce que le risque systémique ?

Cependant, il est bien possible de s’assurer de son authenticité (du chèque) sans prendre par ses différentes procédures parfois ennuyeuses à la banque. Dans ce cas, c’est plus simple d’entrer en possession de son argent en se rendant à la banque avec celui qui veut vous le délivrer. En étant présent, vous vous épargnez toutes ces étapes de vérification.

Tout comme le chèque et les billets de banque, la pièce d’identité comporte un filigrane. Vérifiez donc qu’il ne s’agit pas d’une fausse pièce. Pour cela, réclamez de votre acheteur ou de la personne qui vous délivre le chèque de banque une copie de sa pièce d’identité. Ensuite, assurez-vous qu’il/elle est vraiment inscrit(e) dans cette banque.

Pour conclure, le chèque de banque reste vraiment le moyen de paiement le plus sûr. Alors, maintenant que vous savez comment vérifier son authenticité, exigez ce mode de paiement désormais sans aucune crainte. Vous devez également savoir qu’un chèque de banque a le même délai d’encaissement qu’un chèque classique. Respectez donc le délai pour vous faire payer.