Accueil Immo Immobilier à Bordeaux : 7 conseils aux vendeurs

Immobilier à Bordeaux : 7 conseils aux vendeurs

Ville portuaire située dans le sud-ouest de l’Hexagone, Bordeaux est l’une des destinations immobilières les plus privilégiées par les investisseurs sur le territoire français. Avec cet engouement plutôt remarquable, le marché immobilier de la ville bénéfice depuis plusieurs années d’une croissance moyenne de plus de 5% sur les prix de vente des appartements neufs et d’environ 11% pour les terrains à bâtir. Vous disposez d’un bien immobilier dans cette ville que vous souhaitez mettre en vente ? Découvrez 7 conseils pratiques qui vous aideront à réussir la vente de votre bien immobilier à Bordeaux et dans sa métropole.

Estimez au plus juste la valeur de votre bien

Le prix de votre bien immobilier est l’un des principaux facteurs qui vont influencer la réussite de sa transaction. L’estimation de cette valeur n’est pas une tâche facile. Si un coût trop bas peut entraîner d’importantes pertes sur l’investissement réalisé, une estimation surélevée risque de repousser tous les acquéreurs potentiels. Pour attirer le maximum d’acheteurs et gagner du temps lors de l’opération de vente, vous devez estimer le prix du bien à sa juste valeur. Sur ce point, il existe de nombreuses méthodes que vous pouvez utiliser. Il s’agit notamment des techniques suivantes :

Lire également : Investir dans l’immobilier quand on a pas beaucoup d’argent

  • la comparaison,
  • la méthode par le revenu,
  • le coût de remplacement,
  • la méthode indiciaire.

Fixez le prix de vente par comparaison

Cette technique consiste à définir la valeur de votre bien en comparant les fourchettes de prix proposées pour des bâtiments ayant des caractéristiques similaires au vôtre. Il s’agit en quelque sorte d’évaluer votre propriété immobilière en tenant compte de la tendance du marché dans votre secteur géographique. Cependant, même si cette méthode est la plus connue, elle n’est pas toujours efficace en raison de la fluctuation des prix sur le marché immobilier.

À Bordeaux par exemple, le prix au m² varie de 4000 à 6000 euros pour un appartement et de 3800 à 5500 euros pour une maison (selon les données récentes). Avec cette variation des tarifs, il est important de prendre en compte certains critères principaux, pour réussir à définir votre prix de vente par comparaison. Pour éviter toute mauvaise estimation, l’idéal sera de passer par une agence immobilière pour vendre votre bien à sa juste valeur dans la cité girondine. Elle saura évaluer votre bien sur des critères spécifiques : sa superficie, sa situation géographique, son état global, la qualité de l’aménagement… C’est uniquement après cette étape qu’elle procédera à la comparaison, afin de fixer le prix le plus adapté pour la vente.

  Comment trouver rapidement un bien à vendre ?

Lire également : Copropriété : comment changer de fournisseur d'énergie ?

estimation prix immobilier

Définissez le prix selon les revenus générés par votre bien immobilier

Vous devez définir le prix de vente de votre immeuble en fonction des revenus (réels ou estimés) que ce dernier pourrait générer à l’avenir. La technique est assez simple : évaluer la valeur actuelle du bien en tenant compte des loyers futurs. Cette méthode est adaptée pour un investisseur qui souhaite faire une acquisition immobilière afin d’en faire la location. Un bien évalué selon cette technique peut donc s’avérer trop coûteux pour un acquéreur qui souhaite en faire sa résidence.

Fixez le prix selon les coûts de construction

Bien souvent utilisée dans la vente de l’immobilier neuf, cette méthode a pour principe de déterminer le prix du bien selon le montant global des investissements. L’idée est de calculer toutes les dépenses liées à la construction pour définir la valeur de l’immeuble. Ce calcul doit prendre en compte le coût du terrain, le coût de la construction et les frais annexes (démarches administratives, TVA, droits d’enregistrement…).

Définissez le prix de vente par méthode indiciaire

Il s’agit ici de la méthode d’évaluation dite indiciaire. Elle consiste à appliquer un indice ou un coefficient de variation à la valeur initiale du bâtiment pour définir son prix de vente. Bien qu’elle puisse paraître complexe, cette méthode n’a rien de compliqué. Vous prenez le prix initial (prix d’achat) du bâtiment et vous rajoutez le coefficient obtenu à partir du taux de variation des tarifs immobiliers dans la région.

Faites réaliser les diagnostics techniques

En principe, il est obligatoire de fournir les résultats d’un certain nombre de diagnostics techniques à l’acheteur au moment de vendre votre bien immobilier. Outre leur aspect légal, ces documents exercent un véritable impact sur la vente du bien. Lorsqu’il s’agit de décider de la signature ou non d’un contrat d’achat, les acquéreurs s’appuient en effet principalement sur les informations fournies par ses diagnostics. Ces informations techniques protègent l’acheteur et augmentent sa confiance. Ce dernier aura donc plus de faciliter à signer un compromis d’achat. Pour maximiser vos chances de vendre votre propriété immobilière, il vous faudra donc réaliser les différents diagnostics obligatoires :

  • le diagnostic des installations électriques,
  • le diagnostic des installations intérieures de gaz naturel,
  • le constat d’amiante (pour les bâtiments construits avant le 1er juillet 1997),
  • le diagnostic des installations d’assainissement non collectif…
  Comment bien louer ?

Les résultats de ces examens immobiliers doivent être fournis dans le dossier de diagnostic technique (DDT) du bien en vente. Ce dernier doit être accompagné d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) qui mentionne la classe énergétique attribuée au bâtiment.

diagnostics immobiliers

Valorisez l’image et les atouts de votre bien

Pour réussir la vente de votre maison à Bordeaux, celle-ci doit susciter l’intérêt et l’engouement de l’acheteur dès le premier coup d’œil. Pour cela, le bâtiment doit être présentable et bien aménagé en intérieur comme à l’extérieur. Pensez donc à mettre votre bien dans les meilleures conditions pour valoriser son image et ses atouts auprès des potentiels acheteurs. Vous pouvez par exemple utiliser la technique du « home staging » pour révéler tout le potentiel de votre propriété foncière. Il pourra être question de remplacer les ampoules défectueuses, changer la disposition des meubles, rénover la peinture, réorganiser le design intérieur… Plus votre bien sera attractif, plus il y a de chance que l’acheteur ait un coup de foudre et suscite sa volonté d’achat.

Diffusez largement votre annonce de vente immobilière

Vous avez déjà défini le prix de votre bien immobilier ? Pour réussir sa mise en vente, il est également important de diffuser l’annonce pour toucher le plus d’acheteurs possible. Pour cela, il existe divers canaux que vous pouvez utiliser en dehors du classique bouche-à-oreille. Vous pouvez par exemple publier votre annonce via les réseaux sociaux. Il pourra être question de créer des campagnes ou des annonces payantes pour couvrir une vaste audience.

Vous pouvez également diffuser votre annonce sur les plateformes dédiées aux opérations immobilières entre particuliers. Ces plateformes permettent de configurer les annonces pertinentes avec une description précise et des photos de votre bien. C’est une option efficace pour garantir la visibilité de votre offre de vente immobilière.

Informez les acheteurs potentiels à travers des visites

Si vous souhaitez que votre transaction immobilière soit une réussite, vous devez organiser des visites pour présenter votre bien aux acheteurs potentiels. Durant ces séances de visite, mettez en valeur les principaux atouts du bâtiment avec des informations précises et correctes. Il ne s’agit pas de survendre la propriété, mais de présenter l’ensemble des informations susceptibles de susciter l’intérêt des acheteurs. Vous pouvez par exemple présenter le plan du logement, les taux d’imposition appliqués dans la région, les avantages géographiques…

Toutefois, faites attention à ne pas surcharger le visiteur avec une longue liste d’informations. Laissez-lui le temps d’observer le bâtiment et de constater par lui-même certains de ses atouts et avantages. Il pourra ainsi mieux apprécier la qualité de l’offre et sera plus enclin à réaliser un compromis.

  Investissement immobilier : et si vous optiez pour un chalet à la montagne ?

Évaluez toutes les offres d’achat reçues

Si vous recevez plusieurs offres d’achat, ne vous précipitez pas pour signer un compromis de vente. Pour chaque offre reçue prenez le temps d’analyser le pour et le contre. Même si les propositions de prix ne conviennent pas à vos attentes, il est important d’analyser toutes les situations envisageables sur le marché immobilier dans votre secteur géographique : évolution des prix, stagnation ou régression des tarifs. Ce type d’information est généralement disponible sur les plateformes institutionnelles et le site des notaires. En fonction des prévisions faites, il peut être judicieux d’accepter une offre d’achat avec un prix moindre pour éviter d’éventuelles pertes à l’avenir.

agence immobilière

Faites-vous accompagner par une agence immobilière expérimentée

S’il est possible de vendre votre propriété foncière vous-même, confier l’opération à une agence immobilière compétente offre de nombreux avantages non négligeables. En dehors de l’assistance à l’estimation du prix de vente, une agence expérimentée vous offrira un accompagnement personnalisé dans toutes les tâches commerciales et administratives liées à la transaction. D’une part, une agence immobilière dispose d’une parfaite connaissance du marché, tant dans votre secteur géographique que sur le plan national. Elle pourra donc vous conseiller à travers l’ensemble de la procédure de vente pour une réussite de votre opération immobilière.

Par ailleurs, confier la vente de votre bien à une agence compétente vous permet de réaliser votre transaction immobilière en toute sécurité. Grâce aux multiples assurances auxquelles elle est souscrite, une telle agence bénéficie de plusieurs garanties financières qui couvrent le client dans certaines situations. De plus, une agence immobilière expérimentée maîtrise parfaitement les techniques de rédaction d’annonce et de prospections auprès des clients potentiels. En misant sur l’expertise d’une telle agence, vous bénéficierez d’une assistance professionnelle adaptée dans les négociations avec les acquéreurs.

En dehors de ces principaux atouts, une agence experte est en mesure de diffuser votre annonce sur des portails immobiliers premium : SeLoger, Leboncoin, Logic-Immo, Bien’ici… Cela garantit une meilleure visibilité de l’annonce et vous permet de dénicher très rapidement une liste d’acheteurs potentiels.

Vous pouvez lire également : quel est le rôle d’un courtier immobilier ?