Accueil Finance Actionnaires en Suisse : le rôle de conseil d’une société fiduciaire

Actionnaires en Suisse : le rôle de conseil d’une société fiduciaire

La Société Anonyme (SA) et la Société à Responsabilité Limité (SARL) sont des formes de sociétés à capitaux très courantes en Suisse. Ces structures juridiques sont, en effet, très plébiscitées dans de nombreuses industries pour diriger de nombreux types d’activités commerciales à but lucratif, qu’il s’agisse de production industrielle ou de holding.

De nombreux investisseurs choisissent surtout la SA pour l’anonymat qu’elle garantit aux actionnaires dans le registre de commerce.

A lire en complément : Plan épargne logement, ses conditions et sa durée.

Par ailleurs, quelle que soit la forme juridique que la société dans laquelle vous officiez en tant qu’actionnaire, sachez que cette position implique de nombreuses responsabilités, notamment lorsqu’elle se trouve en Suisse. C’est d’ailleurs dans ce contexte que le rôle d’une société fiduciaire peut s’avérer particulièrement utile.

En quoi consiste le rôle de la société fiduciaire dans la pratique ? Que peut-elle faire pour l’actionnaire en Suisse ?

Lire également : Comment investir intelligemment son argent ?

Société fiduciaire : de quoi s’agit-il ?

La société fiduciaire est un prestataire qui propose des services d’accompagnement dans les domaines juridiques, légaux, fiscaux et comptables aux entreprises, aux sociétés, aux indépendants et notamment aux actionnaires de sociétés.

Aux particuliers et aux actionnaires qui font des affaires en Suisse, la société fiduciaire prodiguera des conseils afin d’assurer une information constante dans les domaines de la finance, de la fiscalité, du droit….

En effet, son but est avant tout d’optimiser la fiscalité de l’entreprise ou de la personne physique qu’elle représente sur le territoire helvète. Le contrat de représentation commerciale de la société permet d’ailleurs au fiduciaire de s’occuper des différentes tâches administratives telles que l’encaissement des factures ou la tenue de la comptabilité.

  Quel type de compte pour commencer à investir en bourse ?

Plus important encore, elle joue le rôle de conseiller afin de vous orienter vers les meilleures décisions à prendre, selon vos objectifs. Son efficacité tient surtout au fait que l’accompagnement est conçu sur mesure et prodigué par des experts.

La société fiduciaire joue le rôle de conseiller financier

Si vous êtes à la fois actionnaire et employé de votre société en Suisse, vous devez prendre soin de respecter un ratio entre votre salaire annuel et vos dividendes afin de vous assurer des économies fiscales et de renforcer votre capacité d’épargne. En vous prodiguant des conseils financiers adéquats en ce sens, une société fiduciaire peut vous aider à manager vos dividendes.

société fiduciaire

Par ailleurs, en tant qu’actionnaire, vous devez prendre soin de vous prémunir des aléas pouvant impacter votre situation économique à moyen et long terme. Cela passe par le choix d’une stratégie de planification patrimoniale qui garantit une protection efficace contre les risques liés à l’activité professionnelle ou à la situation personnelle : divorce, conflits familiaux, séparation…

La société fiduciaire intervient dans ce domaine en effectuant une analyse approfondie de votre situation globale et de vos prévoyances et en vous accompagnant dans le choix de la meilleure stratégie à adopter.

Grâce à son expérience dans le domaine de la finance et de la gouvernance d’entreprise en Suisse, ce professionnel est en mesure de vous livrer des conseils avisés en ce qui concerne les investissements à réaliser et la fiscalité.

En faisant appel à une société fiduciaire, vous pourrez profiter de conseils en investissements, en achats immobiliers, en planification patrimoniale, en assurance-vie…

  Comment souscrire au contrat de capitalisation luxembourgeois ?

Le conseil juridique

La connaissance des dispositions particulières du droit suisse est essentielle pour pouvoir y mener à bien vos activités. La société fiduciaire peut être mobilisée en ce sens dans la mesure où elle donne des conseils juridiques dans plusieurs domaines : droit des sociétés, droits des contrats, droit administratif, droit successoral, etc.

Elle peut aussi être missionnée pour rédiger les contrats, gérer les contentieux, rédiger les statuts de la société et ses règlements …

Sans maîtriser entièrement tous les détails du droit local, vous vous épargnerez donc toute erreur liée à un manque d’informations en ce qui concerne la législation lors de vos prises de décisions grâce à l’accompagnement de la société fiduciaire.

Société fiduciaire : le conseil fiscal

La planification fiscale constitue un élément essentiel de vos activités. En effet, elle garantit le choix de la prévoyance professionnelle qui correspond à vos besoins, la bonne planification du patrimoine et de la succession et même le choix des investissements à réaliser.

C’est la raison pour laquelle le rôle de conseiller fiscal du fiduciaire prend toute son importance, étant donné qu’un expert qui justifie de toutes les connaissances dans le domaine de la fiscalité procède à l’analyse de votre situation. En pratique, il vous accompagne dans l’allègement de l’impact fiscal de vos revenus individuels et pour minimiser la fiscalité dans les domaines de la succession et des donations. Pour cela, la fiduciaire prend en compte plusieurs paramètres et notamment : votre situation financière, vos projets futurs, votre patrimoine, etc.

La société fiduciaire vous oriente également dans les décisions qui vous permettront d’anticiper la charge fiscale de vos projets et de l’ajuster par la suite.

  Le rôle du notaire dans la gestion du patrimoine

société fiduciaire

Fiduciaire : conseil en gestion de portefeuille et de patrimoine

En tant que conseiller fiscal, la société fiduciaire vous accompagne dans la gestion de votre portefeuille, par l’analyse de l’impact fiscal dans le choix des investissements. Ces conseils vous évitent ainsi des performances faibles ou des pertes de valeur à cause d’une inadéquation fiscale dans le choix de l’allocation d’actifs.

Son rôle de conseiller fiscal porte aussi sur la définition de stratégies d’investissements qui vous garantissent de gagner en capitaux, les dividendes et les distributions d’intérêts, le choix des produits d’investissements, etc.

Pour ce qui est de la gestion patrimoniale, la société fiduciaire conseille et accompagne dans les investissements à réaliser et qui s’adaptent à votre fiscalité. Grâce à ses conseils, vous pourrez optimiser votre taux marginal en vous appuyant sur des stratégies de prévoyances. Elle vous oriente ainsi vers de produits financiers qui garantissent une meilleure protection de patrimoine et votre succession tels que l’assurance-vie, les fondations privées, les fondations de famille, etc.

Enfin, les services de conseils en gestion de portefeuille et de patrimoine peuvent être couplés à la prise en charge des déclarations fiscales en Suisse, les conseils en fiscalité des produits d’investissements, la représentation auprès des autorités fiscales, la planification fiscale, etc.