Accueil Finance Rachat d’or : quelles sont les particularités ?

Rachat d’or : quelles sont les particularités ?

L’activité d’achat d’or a le vent en poupe. Si le cours de l’or progressait depuis plusieurs années, 2019 aura été l’année de tous les records, avec une progression de +21,25 % en euros. Cette tendance à la hausse n’a fait que renforcer l’activité de rachat d’or. Si vous disposez de bijoux en or et avez besoin de générer de la liquidité pour un projet, vous pouvez envisager le rachat de votre or. Mais comment faire pour véritablement tirer profit de l’opération ?

Faire une estimation de son or avant le rachat

Le rachat d’or est une opération intéressante et rentable si vous savez vous y prendre. Vous pouvez en apprendre davantage sur le rachat d’or, afin de bien préparer votre opération et ainsi amasser une belle somme. Ainsi, vous apprécierez l’opportunité de réaliser une estimation avant de conclure la transaction. De fait, que vous ayez des bijoux abîmés, avec des pierres ou traditionnels, l’estimation est une étape incontournable. Elle garantit le succès de votre projet de vente et vous permet de rentabiliser.

A lire en complément : Fonds d’investissement : comment ça marche ?

L’estimation a pour but de déterminer la valeur réelle de votre or. C’est à la faveur de l’estimation que vous saurez apprécier judicieusement les offres financières qui vous seront faites dans le cadre de l’opération. Confiée à des experts, elle permet de connaître avec précision ce que vaut votre or, en se basant sur la nature de l’alliage, la valeur et la pureté des pierres, le nombre de carats, le poids de l’or contenu dans la pièce, etc. Ce sont autant de détails qui influencent fortement le prix de vente.

  Qu’est-ce que la gestion des risques financiers ?

Pour une estimation fiable, nous vous suggérons de vous rapprocher de plusieurs spécialistes. Vous pourrez ainsi confronter les différents résultats et savoir précisément à quoi vous en tenir. Entre bijoutiers, orfèvres et comptoirs spécialisés, vos possibilités afin d’avoir une estimation d’experts sont nombreuses. À caractéristiques égales, afin de réaliser une opération intéressante, les repreneurs peuvent proposer des prix différents.

A découvrir également : À quoi sert l’épargne de précaution ?

Rachat d’or, les autres subtilités à connaître

En plus de l’indispensable estimation de votre pièce en or, il est d’autres particularités à considérer avant de conclure une transaction. En effet, vous pouvez miser sur la concurrence entre les potentiels acheteurs. La loi leur impose d’afficher leurs tarifs de façon précise pour ce type d’opération, au lieu de mettre uniquement les mentions « au cours en vigueur » ou « au cours de l’or ».

Rachat d'or, une opération délicate

Certes, pour la plupart ils donnent leurs prix en tenant compte de la valeur de l’once d’or au moment de la vente. Mais en réalité, ils ne sont pas véritablement tenus de s’aligner dessus. Ils mettent alors une marge pour éviter d’être lésés. D’où l’intérêt de faire jouer la concurrence pour tirer votre épingle du jeu.

Par ailleurs, tenez compte du régime de taxe applicable à votre opération. Contrairement aux objets précieux qui sont soumis à 11,5 % de taxe, le régime de la revente de bijoux en or est quelque peu différent. Pour une opération à moins de 5 000 euros, vous n’avez aucune taxe à régler. Au-delà en revanche, vous aurez le choix entre le régime de la plus-value et la Taxe sur les Métaux Précieux (TMP) à 6,5 %, selon l’option qui vous convient.

  Comment souscrire au contrat de capitalisation luxembourgeois ?

À noter que si vous vendez des lingots ou des Napoléons, vous ne pouvez prétendre à aucune exonération. D’ailleurs, la taxe passe à 10,5 % pour ces transactions. Le seul moyen de contenir cette hausse est de faire le choix de la taxation sur plus-value (34,5 %), avec à la clé un abattement de 5 % par année de détention. Aussi, malgré la signature du contrat, vous disposez d’un délai de rétractation de 48 h, qui court à compter de la date de signature.