Accueil Bourse Quel ETF pour le CAC 40 ?

Quel ETF pour le CAC 40 ?

Les ETF CAC 40 sont les meilleurs instruments pour investir dans l’indice boursier de Paris. Très appréciés des épargnants français, ils ont connu un succès phénoménal au cours des dix dernières années. Mais avant d’investir dans un traceur CAC 40, il est important de suivre quelques recommandations.

Pourquoi investir dans un ETF CAC40 ?

Les trackers sont les meilleurs instruments pour investir dans le CAC 40

Avant l’arrivée des ETF (également connu sous le nom de Fonds Trackers et Index), la méthode classique d’investissement dans l’indice boursier français était d’acheter une par une des quarante actions qui le composent. Mais cela a conduit à trois inconvénients majeurs :

A découvrir également : Qu'est-ce que les CFD en bourse ?

  • Un investissement élevé , puisque vous devez payer environ 5 000€ pour détenir une part de chaque valeur
  • Frais de courtage importants , avec au moins quarante ordres à faire (et autant à des positions peu claires)
  • La nécessité d’une gestion semi-active pour répondre aux événements affectant la composition du CAC 40 : entrées/sorties de titres, fusions et acquisitions de sociétés…

Les trackers comblent ces lacunes puisqu’ils permettent d’investir dans le CAC 40 avec un montant limité, à des frais de gestion très bas (moins de 0,3 % par an contre 4 % pour un OPCVM de type fonds d’investissement conventionnel) et n’ont pas besoin de gestion active de la part de l’investisseur. A voir une sélection de 4 ETF corrélés à l’indice CAC 40.

Rappelons qu’un CAC 40 ETF est un fonds investi dans les quarante valeurs de l’indice français, ce qui lui permet de reproduire parfaitement ses performances  : lorsque le CAC 40 s’apprécie de 2%, le tracker verra sa valeur augmenter d’autant.

A découvrir également : Comment spéculer sur les devises ?

Au-delà de l’instrument financier, une question importante à poser est : pourquoi investir dans l’indice CAC 40 ?

Accès aux plus grandes valeurs de l’économie française

Le CAC 40 est un indice boursier créé en 1987 qui suit l’évolution des quarante plus grands titres français. Elle est désormais gérée par la Bourse Euronext Paris, dont la mission est de valider la composition de l’indice selon des critères liés à la capitalisation boursière et au volume des changes.

La composition du CAC40 évolue donc régulièrement  : en septembre 2020, par exemple, Accor a été remplacé par le groupe Alstom. Certaines grandes entreprises ont conservé leurs sièges depuis des décennies, notamment Accor, Air Liquide, L’Oréal, LVMH, Pernod Ricard, Saint-Gobain et Sanofi.

Notez que l’indice est calculé sur la base de la capitalisation boursière flottante, c’est-à-dire la part des actions cotées pouvant être négociées à tout moment ; les actions détenues par une famille (par exemple celles de la famille Pinault à Kering), par un État (celles de l’Etat français d’Airbus) ou par un fonds de pension ne sont donc pas prises en tenant compte.

  Le calendrier des dividendes boursiers

La capitalisation du CAC 40 s’élève à environ 1 400 milliards d’euros, ce qui représente la moitié de la capitalisation totale d’Euronext Paris.

L’ indice phare de la Bourse de Paris est très diversifié sur le plan sectoriel

Les entreprises qui composent l’ACC 40 sont positionnées dans différents secteurs d’activité, ce qui en fait une indice assez bien diversifié d’un point de vue sectoriel.

Voici la répartition de l’indice français au début de 2021 :

Soutenir l’économie française Pour de nombreux épargnants, investir dans la CCA 40 revient à soutenir les grands champions nationaux et, par conséquent, l’économie française. C’est en effet un moyen de donner un sens à vos économies.

Un indice de haute performance : 6,2% par an pendant 10 ans

Comme tout indice boursier, le CAC 40 est volatil à court et à moyen terme. Mais à long terme, il obtient de grandes performances ! Voici son évolution sur 10 ans, de janvier 2011 à décembre 2020 :

Malgré des troubles à court terme et une crise économique majeure, le CAC 40 poursuit une tendance à la hausse. Après avoir chuté de 30% en février-mars 2020, il lui a fallu seulement quelques mois pour rebondir et retrouver le niveau qu’il avait un an plus tôt. Cela était également vrai après l’accident de 2008 : il a fallu 40 10 ans au CAC pour retrouver son niveau d’avant la crise. Un peu long à l’échelle d’un investisseur individuel… mais le résultat est là !

Sans dividendes, le rendement de CAC 40 est sous-estimé

L’ indice CAC 40 est biaisé parce qu’ il n’inclut pas les dividendes versés aux actionnaires dans son calcul , contrairement à d’autres indices comme le DAX. Mais c’est un élément important pour la performance de l’investisseur ! Il convient de rappeler qu’un paiement de dividendes réduit mécaniquement le cours de l’action, dans la mesure où cette sortie de liquidité appauvrit l’entreprise.

Par exemple, si Air Liquide verse un dividende de 3€ par action, le titre d’une valeur de 130€ diminuera à 127€. Cela n’affecte pas l’actionnaire qui détiendra encore 130€ (127€ en action et 3€ en espèces).

Pour un investisseur qui investit dans CAC 40 et recevra des dividendes, il est préférable d’étudier un indice alternatif. En effet, il existe des indices CAC 40 qui intègrent dans leur calcul l’hypothèse selon laquelle le dividende est automatiquement réinvesti sur la même action. Les 2 plus connus sont :

  • CAC 40 Rendement brut , l’indice de dividende réinvesti avant impôt
  • Le rendement total net CAC 40 , l’indice de dividende réinvesti après impôt (impôt forfaitaire de 30 %)

Voici un exemple de la différence entre le rendement total net classique de l’ACCJE 40 et le rendement total net des CAC 40, soit 1 000 au 1er janvier 2016.

Ainsi, pour un investisseur, le CAC 40 classique est largement sous-estimé par rapport à l’indice qui prend en compte les dividendes !

Sur 10 ans, du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2020, la performance de l’indice français a été :

    • Pour le dividende net réinvesti du CAC 40 : 83%, une croissance moyenne de 6,2% par an
    • Pour le classique CAC 40 : 42 %, soit une croissance moyenne de 3,6 % par an
  Quel est l'avantage des contrats multi supports par rapport aux contrats en euro ?
Comment saisir le rendement du CAC 40

Il existe une méthode simple et efficace pour saisir la croissance du CAC 40 en couvrant les augmentations et les diminutions courtes. C’est la méthode d’investissement programmé que nous abordons dans notre guide comment investir en bourse . Cette technique consiste à multiplier les points d’entrée sur le marché en investissant régulièrement dans un traceur CAC 40 ETF, par exemple 1 000 euros tous les premiers du mois.

Bénéficiez d’une meilleure imposition sur les dividendes

En France, chaque dividende reçu est soumis à un impôt, appelé impôt forfaitaire, à un taux forfaitaire de 30% (ce taux est inférieur dans le cas d’une assurance PEA ou d’assurance-vie).

Un problème se pose dans le cas d’un dividende versé par une société étrangère. En effet, dans la majorité des , les autorités fiscales étrangères facturent une taxe locale à la source. Cette taxe peut être élevée : par exemple, elle est de 30 % aux États-Unis, de 26 % en Allemagne, de 25 % au Canada. Toutefois, cela ne concerne pas les autorités fiscales françaises qui appliquent l’impôt forfaitaire même si cela conduit à une double imposition pour l’investisseur .

Heureusement, il existe des conventions fiscales entre la France et certains pays pour éviter la double imposition sous certaines conditions. Mais cette solution n’est valable que pour les dividendes d’actions acquises par le biais d’un compte de titres ; la PEA et l’assurance-vie ne sont pas affectées.

Cela s’applique aux fonds indiciels de la même manière que tout investisseur. Les trackers investis dans des actions et obligations étrangères peuvent ainsi perdre leurs performances en raison de la friction fiscale.

Ce problème ne s’applique pas aux ETF enregistrés en France qui sont investis dans des actions de sociétés nationales. Les principales sociétés de gestion proposant des trackers français sont :

  • Lyxor
  • Amundi
  • BNP Paribas Easy France

Notre avis sur l’investissement dans un traceur CAC 40

Le CAC 40 est un indice puissant qui est intéressant à intégrer dans son portefeuille. Les épargnants peuvent facilement y accéder en achetant des parts de fonds indiciels investis dans les quarante titres français. Mais attention, il y a un piège qui devrait être évité…

Il y a un parti pris psychologique qu’un investisseur aura une préférence naturelle d’investir principalement, sinon entièrement dans son pays d’origine. Il est en effet plus rassurant d’acheter des actifs qui nous sont familiers, actions de sociétés que nous connaissons.

Gold concentrer son portefeuille en titres français n’est pas sage car il ne bénéficierait pas de la meilleure diversification, notamment géographique. En effet, à l’échelle mondiale, le CAC 40 est un indice modeste  : il ne comprend que 40 valeurs, est limité à une zone géographique limitée et pèse moins de 4 % de la capitalisation mondiale. En comparaison, il ya beaucoup plus large et plus indices diversifiés, par exemple :

  • Le MSCI World , qui rassemble près de 1 600 valeurs provenant de 23 pays développés, soit 85% de la capitalisation boursière mondiale
  • Le S&P 500 , composé des 500 plus grandes actions américaines. Il a connu une croissance constante depuis 10 ans ; en 2019, il a augmenté de 29% !
  • Euro Stoxx 50 suit les 50 valeurs les plus importantes appartenant aux pays membres de la zone euro

Nous vous recommandons de ne pas surpoids votre portefeuille dans les trackers CAC 40. Complétez avec des traceurs d’indices plus complets tels que ceux que nous avons cités ci-dessus. Notre article comment choisir vos trackers devrait vous aider !

Comment investir dans un FNB CAC40

Choisissez votre enveloppe : compte titre, PEA ou assurance-vie

Les traceurs CAC 40 sont accessibles sur 3 enveloppes :

Un compte titre (CTO) . Cette enveloppe est la plus flexible pour investir sur la bourse, mais il a aucun avantage fiscal. Tous les gains en capital, dividendes et intérêts sont imposés au taux de 30 %.

Un plan d’épargne en action (PAE) est beaucoup plus intéressant en termes fiscaux : si le plan est maintenu pendant au moins 5 ans, les gains en capital, les dividendes et les intérêts ne seront imposés qu’à 17,2 %.

Assurance vie , qui bénéficie également d’un avantage fiscal en fonction de la durée de sa détention. Un nombre croissant d’assureurs offrent maintenant des FNB CAC 40 dans leurs contrats d’assurance-vie.

Dans la gestion déléguée de l’Assurance-vie , les robo-conseillers Nalo et Yomoni sont les meilleurs gestionnaires sur le marché : excellents rendements, taux bas et transparents, grâce à une gestion de 100 % des FNB.

En Assurance Vie Free Management le contrat 100% en ligne Darjeeling applique des taux très bas et près d’un millier d’unités de compte, dont soixante-dix trackers.

Différentes catégories de fonds indiciels CAC40

Nous avons déjà discuté des différentes catégories de FNB : physiques ou synthétiques réplication, distribution ou capitalisation, réplication couvert et non couvert.

Voyons maintenant les spécificités liées aux trackers PEA :

FNB CAC40 à effet de levier

Un FNB CAC 40 à effet de levier augmentera le rendement de l’indice boursier. Par exemple, le système Lyxor CAC 40 Daily (2x) Leveraged tracker possède un levier de 2 : si le CAC 40 augmente (diminution resp.) de 2%, l’ETF gagne (resp. perd) 4%.

Ce type de fonds indiciel est intéressant au cas où vous prévoyez un changement dans le marché. Ainsi, lors du premier confinement en mars 2020, de nombreux investisseurs anticipant une reprise de la bourse ont utilisé ce type d’instrument.

CAC 40 shorts trackers

Un FNB court réplique les performances d’un indice boursier dans la direction opposée. Par exemple, le traceur AMUNDI ETF Short CAC 40 est évalué (amortissement resp.) de 2 % si le CAC 40 baisse (resp. augmente) de 2 %. Un instrument très utile quand on anticipe un déclin du marché !

Certains Les FNB combinent Short et Levier, s’exposant par exemple inversement aux performances avec un levier 2x.

FNB CAC 40 PEA

La majorité des ETF CAC 40 disponibles en France sont accessibles à partir d’un PEA, à condition qu’ils répondent aux critères d’éligibilité : enregistrement en France et investissement dans une majorité de titres européens.

Bien que rare, il est possible de tomber sur les fonds indiciels enregistrés à l’étranger suivant l’indice CAC 40. Ils ne sont pas admissibles à la PEA.