Financer des murs commerciaux grâce au crédit professionnel

by

Immobilier et investissement locatif, comment réussir dans votre investissement ? Si vous envisagez d’investir à partir de zéro dans des locaux commerciaux, il y a quelques étapes qui peuvent vous aider à réaliser votre projet. En fait, demander un prêt à une institution financière sans aucune contribution financière fait partie du chemin de la lutte : après la crise financière de 2008, les banques sont plus exigeantes et imposent des critères stricts avant d’accorder un prêt immobilier.

Investissement immobilier et locatif : Demande de crédit immobilier sans apport personnel

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de banques qui offrent des prêts immobiliers sans apport personnel, certaines institutions financières sont toujours intéressées par des projets sans risque.

Lire également : Comment financer une résidence secondaire ?

Étant donné que l’investissement locatif dans des locaux commerciaux est actuellement parmi les plus rentables, vous pouvez tenter votre chance en soumettant un dossier complet et détaillé sur les locaux commerciaux que vous souhaitez acquérir.

1-Comment choisir les locaux commerciaux ?

Il est fortement recommandé d’opter pour un espace commercial situé dans un quartier et dans une rue avec un taux de trafic élevé.

A lire aussi : Crédit à la consommation : la liste des pièces justificatives

En effet, l’emplacement et le passage piétonnier sont très importants car ils garantissent la rentabilité de votre investissement locatif.

  Financement de l'installation des professions libérales

Vous trouverez rapidement des locataires et le montant du loyer sera élevé.

Les locaux commerciaux qui sont déjà occupés par les mêmes commerçants depuis de nombreuses années sont intéressants en ce que vous ne perdez pas de temps à chercher un nouveau locataire sérieux.

D’ autre part, si vous choisissez un espace vide, vous pouvez demander un « pas de porte » si cette pratique est courante dans la région et si les locaux commerciaux ont vraiment un très bon emplacement. Il convient de noter que le seuil de porte est différent du droit de location à payer à l’ancien locataire.

2-Calculer la rentabilité locative

Puisque le banquier examinera votre projet d’achat de location sans apport personnel, il est recommandé d’effectuer le calcul de la location rentabilité : cela lui dira que votre projet est un investissement lucratif avec un niveau de risque très faible ou pas.

Si la rentabilité est attrayante, mais pas exceptionnelle, votre capacité d’analyse financière peut aider à convaincre l’agent de l’agence financière de vous accorder le prêt.

Le prêt immobilier non contribué doit être accompagné d’une simulation détaillée qui démontre que le loyer couvrira les versements mensuels à payer.

Si ce n’est pas le cas, vous devriez parler de votre capacité d’endettement (la différence entre le revenu et le montant total des charges mensuelles).

Rappelons qu’une fois que les frais mensuels ont été déduits, l’abonné doit toujours avoir 33% du revenu mensuel.

3-Définir les termes et conditions du prêt

Tout d’ abord, déterminez la période de remboursement en tenant compte du loyer et, si nécessaire, du montant mensuel que vous pouvez économiser.

  Financer le matériel grâce au crédit professionnel

Ensuite, comparez les différents taux de rendement en fonction des périodes de remboursement.

Vérifiez si le coût total de le prêt comprend tous les frais pour éviter les mauvaises surprises.

Enfin, mettez en évidence les actifs du local que vous souhaitez acquérir afin de rassurer le banquier et bénéficier de taux plus bas.

Comment trouver la bonne institution bancaire ?

Pour concilier l’immobilier et l’investissement locatif, vous devrez faire appel à une banque. Le choix de l’institution est une étape très importante : en effet, le nombre de banques qui sont prêtes à offrir un crédit immobilier sans contribution personnelle en affichant des taux de remboursement attractifs. Il est donc important de comparer correctement les offres pour bénéficier des conditions les plus avantageuses.

1-Utiliser un comparateur de prêts immobiliers

Choisissez les comparateurs spécialisés pour les prêts immobiliers et spécifiez dans le formulaire de recherche que vous n’avez pas de données personnelles.

Vous obtiendrez ensuite une liste des institutions financières qui sont disposées à vous accorder un prêt adapté à vos besoins.

N’ hésitez pas à refaire la simulation autant de fois que nécessaire, en entrant des informations différentes.

Il convient de noter que l’utilisation de ces outils virtuels est entièrement gratuite et ne nécessite aucun engagement de votre part.

2-Présenter votre projet à plusieurs institutions

Si vous présentez votre projet de combiner immobilier et investissement locatif dans un local commercial à partir de zéro aux banques qui affichent les meilleurs tarifs, vous recevrez des devis personnalisés et plus adaptés à votre projet d’investissement locatif dans un local commercial.

  Souscrire une assurance vie après 70 ans

Comparez ces devis sur mesure et contactez les gestionnaires des établissements qui vous proposent les meilleures conditions d’abonnement.

Vous avez toujours la possibilité de négocier par des offres concurrentes à la manière des courtiers.

3-Mandater un professionnel pour trouver un prêt avantageux

Aujourd’hui, de plus en plus de professionnels offrent leurs services pour aider les particuliers à trouver le bon prêt immobilier à des taux très compétitifs.

Merci à leur expérience et un très bon connaissance du marché des prêts immobiliers, ils sont en mesure d’identifier les offres les plus intéressantes du moment.

Avec leurs compétences commerciales, les courtiers vous fourniront des conditions très intéressantes.

Malgré les honoraires professionnels, vous pourrez réaliser votre prêt immobilier afin d’acquérir un local commercial à partir de zéro dans les meilleures conditions et au meilleur prix.

Comme il s’agit d’un investissement à long terme, l’intervention professionnelle vous permettra d’économiser des économies importantes sur le crédit.

En conclusion, combiner l’immobilier et l’investissement locatif peut être une bonne idée si l’on agit avec soin et patience. N’oubliez pas d’utiliser notre simulateur immobilier pour mieux estimer la rentabilité de votre investissement.

0

Les autres lecteurs lisent également :