Accueil Crédit Quelles sont les pièces justificatives pour un crédit immobilier ?

Quelles sont les pièces justificatives pour un crédit immobilier ?

Vous êtes déterminé à acheter de l’immobilier et tout ce dont vous avez besoin est les moyens. Les offres de prêts immobiliers ont été particulièrement intéressantes ces dernières années. Mais pour en bénéficier, vous devrez apporter des pièces solides à votre demande de crédit immobilier. Ce dossier devra contenir un certain nombre de documents essentiels. Qu’il s’agisse de renseignements personnels ou de documents à fournir dans le cadre du crédit, Flatlooker vous guide à travers les différents documents qui vous permettront de réaliser un crédit immobilier.

Documents personnels à fournir dans le cadre d’un prêt immobilier

Pour permettre à la banque d’établir votre crédit immobilier, vous devez d’abord fournir un certain nombre de documents personnels. Parmi ces documents, nous trouvons :

A voir aussi : Les garanties des assurances emprunteurs : DC, IPP, IPT, ITT, PTIA

  • Une pièce
  • Une preuve de situation familiale
  • Une preuve de résidence de moins de 3 mois
  • Un contrat de travail, éventuellement avec endossement, si vous êtes un employé.

Pour prouver votre identité et votre situation familiale, pensez à apporter une copie de votre pièce d’identité et une copie de votre dossier familial à votre dossier de crédit immobilier. Si le prêt est pour deux, une preuve de résidence de moins de 3 mois sera demandée.

Enfin, votre contrat de travail prouvera l’existence de vos revenus. Notez qu’il est très difficile d’obtenir un prêt si vous n’êtes ni un employé ni un entrepreneur avec un bon bilan.

A découvrir également : Les différents types de crédits professionnels

Documents concernant vos ressources

Pour compléter vos renseignements personnels, vous devez être en mesure de justifier vos ressources. Pour établir votre capacité d’endettement, le banquier devra avoir certains documents tels que :

  • Les 3 derniers feuillets de paie
  • Les relevés de vos comptes bancaires des 3 derniers mois Les
  • 2 derniers avis fiscaux
  • Preuve de tout crédit impayé
  • Une preuve de la contribution personnelle
  • Un document de pension ou de pension pour les trois derniers mois s’il y a lieu
  • Tout document attestant un bien potentiel
  Le prêt amortissable : le remboursement du capital emprunté

revenu

Les dernières fiches de paie permettront à votre banque de calculer votre revenu au cours de l’année.

Les relevés bancaires pour les 3 derniers mois, d’autre part, seront utiles dans le cas où l’emprunteur ne passe pas par sa banque pour demander un prêt immobilier. Ils seront en mesure de prouver la santé de son compte bancaire et de donner au nouveau banquier une idée de la santé de ses comptes bancaires. Ceci est un moyen supplémentaire de rassurer l’institution prêteur, Donc.

Les derniers avis fiscaux seront importants pour prouver la solvabilité de l’emprunteur. Encore une fois, c’est une garantie supplémentaire pour la banque.

Si vous avez un crédit en cours, vous devrez également le notifier afin que le banquier en tienne compte dans son calcul de la capacité de la dette. De plus, il sera possible de combiner les différents crédits pour minimiser les différents taux associés à chaque crédit, ce qui permettra d’économiser un certain montant par année.

Si vous êtes en mesure de faire une contribution personnelle, il ne bénéficient que de votre demande de crédit. Généralement, les banques facturent 10% du coût total du prêt. Bien sûr, si vous pouvez fournir une somme plus élevée, vous êtes libre d’opter pour cette option. Plus l’apport est élevé, plus les paiements mensuels sont bas. Ainsi, la période de remboursement sera plus courte.

Si vous êtes à la retraite, il est possible de contracter un prêt immobilier en payant une contribution substantielle. Toutefois, pour que le prêt soit accordé, une preuve des sommes versées devra être fournie. Ces montants seront alors assujettis au calcul de votre capacité d’endettement.

  Comment financer une résidence secondaire ?

Enfin, si vous avez déjà un stock immobilier qui génère un revenu immobilier, il est fortement recommandé de le signaler à votre banquier et d’inclure cette information dans les documents à fournir. Ces revenus fourniront un poids supplémentaire dans le calcul de la capacité d’endettement.

Une fois en possession des diverses informations, votre banque sera en mesure de définir cette fameuse capacité de dette. Pour ce faire, votre banquier devra comparer votre revenu à vos dépenses. Vos dépenses et autres dépenses devront être inférieures à 33 % de votre revenu annuel total pour que le crédit ait une chance d’être accordé.

Grâce à ces pièces, le banquier assurera votre capacité de remboursement. Son objectif sera de minimiser les risques que sa banque prendra pour investir dans votre projet.

Si vous cherchez d’autres banques, ou si vous décidez de passer par un courtier immobilier pour trouver du financement qui offre de meilleurs taux, n’oubliez pas d’être rigoureux sur les pièces à fournir et de rester transparent sur vos dépenses. Une relation de confiance entre le courtier ou les banques devra être établie dès le départ. En cachant certaines informations, telles que des dépenses injustifiées, il est fort probable que l’emprunteur se verra refuser une offre attrayante de financement de prêts au logement.

Documents relatifs au prêt

Dans le cadre d’un prêt immobilier, vous devrez fournir une preuve de tous les documents concernant le bien futur que vous souhaitez acquérir. Parmi ces documents, nous trouvons :

  • L’accord de vendre ou de promettre de vendre
  • Le contrat de construction d’une maison individuelle Le permis de construire
  • avec preuve de travaux futurs
  • Les documents relatifs à une demande de prêt à taux zéro si vous adhérez pour la première fois

Parmi les pièces à fournir pour obtenir un crédit immobilier, d’abord, nous trouvons le contrat de vente signé. Sans cela, il sera très difficile d’obtenir un prêt immobilier de votre banque. Ce document contient des informations essentielles sur le bien, y compris son prix et plusieurs éléments concernant le vendeur et l’acheteur. Ce compromis est une preuve solide de la finalité de votre crédit immobilier.

  Financer le matériel grâce au crédit professionnel

Si vous avez l’intention de construire, l’établissement de prêt aura besoin des contrats de construction fournis par la société responsable de la fabrication de votre future propriété. Pour ce contrat de construction, vous devrez ajouter le bâtiment permis délivré par votre ville afin que les pièces à fournir soient complètes.

Enfin, si vous êtes accédant pour la première fois, vous serez admissible à un prêt à taux zéro. Les jeunes travailleurs ont également le droit d’emprunter pour des projets immobiliers. Malheureusement, en raison de leur récent CDI, beaucoup n’ont pas le temps de mettre de l’argent de côté. C’est pourquoi, dans ces cas, de nombreuses banques sont plus souples en matière de prêts hypothécaires. Un prêt immobilier est un investissement sur une moyenne de 20 ans et le banquier, en accordant un prêt au jeune actif, veut retenir son client sur une période relativement longue, lui offrant ainsi toutes sortes de produits et services au sein de son institution.

Pour votre gestion locative, pariez sur les services d’une agence innovante unique en son genre et profitez d’une TTC de 3,9% seulement. Cliquez ici pour découvrir le OffRelatLooker.