Accueil Crédit Prêt modulable : fonctionnement

Prêt modulable : fonctionnement

L’ hypothèque mensuelle modulaire permet à l’emprunteur d’augmenter ou de diminuer ses échéances. La clause de modularité est incluse dans pratiquement tous les contrats et peut sauver des vies en cas de difficultés financières. Mais cette flexibilité d’utilisation peut également être utile lorsque le candidat emprunteur a des crédits courants .

Prêt immobilier modulaire en cas de coup dur

Lorsqu’ un accident ou un danger pour la vie cause un préjudice financier à l’emprunteur, son assurance crédit immobilier ne sera pas toujours déclenchée. Si son invalidité ou son invalidité n’est pas couverte, l’assureur refusera d’indemniser. Dans cette situation, le prêt au logement modulaire s’avérera très utile.

A découvrir également : Les étapes du crédit à la consommation

Le prêt immobilier modulaire permet à l’emprunteur de réduire le montant de ses versements mensuels :

  • Jusqu’ à une certaine portion,
  • pendant une certaine période de temps.

C’ est donc un bon arrangement pour tout le monde. En effet, la banque peut continuer à percevoir des remboursements, et l’emprunteur n’est pas en défaut.

A lire aussi : Comment financer un café, hôtel, restaurant ?

Limites du prêt immobilier modulaire

La flexibilité de l’échéance est présente dans tous les contrats de crédit immobilier . Il n’est pas surprenant que les banques imposent des limites.

L’ emprunteur ne peut ajuster ses paiements mensuels qu’après un amortissement minimum de 12 mois, voire 24 mois dans certains cas.

  Prêt à taux zéro (PTZ) 2020 : quels plafonds de revenus ?

L’ ajustement à la hausse ou à la baisse est limité à 30 % à 50 % du montant initial de l’échéance.

La modularité des échéances ne devrait pas augmenter la durée du crédit immobilier de plus de 60 mois.

Dans certaines banques, la réduction des paiements mensuels ne devrait pas réduire la durée des remboursements de plus de 24 mois .

L’ augmentation du montant des échéances ne doit pas dépasser un taux d’endettement défini.

Le taux nominal initialement prévu ne diminution avec le déclenchement de la modulation à la baisse des échéances, contrairement au rachat de crédit immobilier. D’autre part, il n’augmente pas lorsque les paiements mensuels sont abaissés, ce qui prolonge la durée des remboursements.

Pour mémoire : maintenir le même taux en augmentant la durée est à l’avantage de l’emprunteur. Normalement, le taux d’intérêt augmente avec la durée. Par exemple, en août 2020 , la moyenne était de 1,05 % sur 15 ans et de 1,47 % sur 25 ans (source : CSA/Credit Housing Observatory).

Augmentez les paiements mensuels lorsque tout se passe

La capacité d’ajuster les échéances doit également s’appliquer au côté ascendant. Une disposition très intéressante, puisque les taux d’intérêt sont fixés, le montant des paiements mensuels reste le même tout au long de la période de remboursement. Mais en attendant, le coût de la vie augmente, et les revenusbien avec elle.

Par conséquent, le fardeau des paiements mensuels devient de moins en moins important dans les budgets de l’emprunteur. Ils peuvent augmenter le montant de leurs paiements mensuels à mesure que leur situation financière s’améliore, ce levier est parfois utilisé par les courtiers en prêts immobiliers.

  Qui peut bénéficier du prêt PAS et quels projets financer ?

Exemple d’utilisation de la modularité de maturité

Prenons l’exemple d’un couple qui a encore 15 paiements mensuels sur son crédit auto, avec des échéances de 344€ par mois. Ils aimeraient acheter un appartement pour le louer, en le remboursant plus de 20 ans . Mais les banques refusent en raison de leur taux d’endettement élevé.

Ils choisissent donc un contrat de prêt immobilier de 25 ans, avec la possibilité d’augmenter les paiements mensuels après 15 mois, lorsque leur prêt auto est remboursé. La banque leur permet de les augmenter jusqu’à 50%, sans que la durée initiale soit réduite de 20% .

Ils empruntent donc 144 637€ sur 25 ans à 1,95 % (hors assurance). Montant du paiement mensuel : 635,34€. Après 15 mois, ils jouent la modularité des échéances et augmentent leurs paiements mensuels jusqu’à 745,46 euros sur 20 ans.

Ils peuvent également profiter de cette mise à jour pour choisir l’assurance emprunteur en fonction du capital restant, dont le niveau de contribution diminue au fur et à mesure du remboursement.