Qu’est-ce qu’un coach financier ?

by

.

Qu’ est-ce que l’expertise financière ?

A découvrir également : Apprendre de bonnes habitudes financières aux enfants

cachons pas, quand il s’agit d’entrepreneuriat, le trésor est le nerf de la guerre. L’expertise financière Ne le est utilisée pour soutenir l’entrepreneur en termes de financement d’entreprise. Mais pas seulement. Dans cet article, Koï Coaching explique comment un expert financier (ou comptable) peut vous aider à développer une entreprise plus durable.

.

A lire également : title:Comment gagner plus ?

Expertise financière/expert financier — KESAKO ?

.

Expertise financière — proposition de définition

La réalisation d’une analyse financière est une étude approfondie de la situation financière d’une entreprise et de ses perspectives pour l’avenir. L’analyse financière permet d’anticiper le développement de l’entreprise, de contrôler sa structure et de contribuer ainsi à la définition de la stratégie globale de l’entreprise.

L’ expertise financière (également connue sous le nom de finance d’entreprise dans le monde anglo-saxon) est basée sur le maîtrise de diverses analyses financières. L’objectif est d’aider les entreprises à :

  • Établir une stratégie financière
  • Anticiper et contrôler les difficultés de trésorerie ;
  • Assurer la solidité de leur structure financière ;
  • Faire les bons choix de financement (financement à court terme, financement externe ou projet) ;
  • Évaluer leur santé financière ;
  • Effectuer une analyse des risques ;
  • Effectuer une évaluation des flux financiers.

Bien sûr, une bonne gestion financière tient compte du contexte interne de l’entreprise (santé financière, niveau de trésorerie, investissements), mais aussi de son environnement économique. L’une des tâches de l’expert financier est de prendre en compte l’ensemble de votre environnement afin de pouvoir vous conseiller intelligemment.

En bref, la structure financière représente l’épine dorsale de l’entreprise, qui sera la base de son développement. Une bonne stratégie financière est utile pour assurer la durabilité de l’entreprise. Fort de cet effet de levier, la raison d’être de l’expertise financière est de faciliter le développement de l’entreprise et de l’aider à devenir plus durable.

.

L’ expert financier : un besoin pour toute entreprise

Dans le cadre de la gestion générale ou de la gestion financière de la société, l’expert financier est responsable de toutes les informations financières. Ses différentes compétences permettent à l’entrepreneur audité d’avoir une vue d’ensemble de la gestion de son entreprise et ainsi d’affiner sa stratégie commerciale.

Selon les besoins de l’entreprise, l’expert financier peut remplir diverses fonctions :

  • Directeur administratif et financier également appelé DAF (dans ce cas, l’expert financier est un employé de la société) ;
  • Administrateur indépendant d’une société ;
  • Secrétaire général des PME ;
  • Responsable des investissements ;
  • Conseiller consulaire en affaires ;
  • Financière Analyste ;
  • Contrôleur de gestion ;
  • Auditeurs financiers ;

.

Un expert financier peut exercer sous diverses formes : dans un cabinet de conseil, dans un cabinet d’experts-comptables, dans un service administratif et/ou financier d’entreprises, ou pour son propre compte. Certains experts financiers sont également détachés auprès de plusieurs entreprises.

  Que faire si on ne peut pas payer ses impôts ?

.

Ainsi, l’expert financier est confronté à des structures de différentes tailles, opérant dans différents secteurs d’activité. Il est appelé à accompagner les gestionnaires et les employés de différents horizons. Il possède une expertise technique complète dans le monde des affaires et des risques financiers, ce qui vous donne l’assurance de conseils pertinents. Enfin, il est confronté aux succès et aux échecs des différentes stratégies commerciales et peut ainsi fournir un regard objectif.

.

Pour faire appel à un expert financier, quel est l’intérêt de l’entrepreneur ?

Expertise financière lors de la mise en place d’

entreprise

.

Une bonne stratégie et une expertise financière sont importantes dès le début de l’entreprise. Les intérêts de l’entrepreneur ou de l’agent sont nombreux :

  • déterminer son prix de vente ;
  • Calcule son coût de coût ;
  • Calculer sa marge ;
  • Avoir des indicateurs de gestion pour suivre son activité ;
  • Connaître la législation fiscale en vigueur ;
  • Anticiper ses cotisations sociales et fiscales ;
  • Meilleure gestion des flux de trésorerie ;
  • Mener des prévisions financières (pour assurer la rentabilité possible de son activité) ;
  • Bénéficiez d’une perspective extérieure avec une forte expérience dans des entreprises de tailles et de secteurs différents ;
  • Améliorer son modèle économique, également connu sous le nom de modèle économique (exemple : choisir entre une activité de vente ou de location) ;
  • Mieux cerner les éléments de travail trop coûteux ;
  • Élaborer votre plan d’affaires ;
  • Chercher du financement ;
  • Soyez plus serein dans l’accomplissement de tous de vos obligations légales et fiscales
  •  ; Préparez-vous à l’arrivée du premier employé.

Aider à établir la stratégie financière globale de l’entreprise

Face à un investissement ou pour financer un développement commercial, l’expert financier peut vous aider à définir les sources de financement les mieux adaptées à votre structure (par exemple, emprunts, capitaux propres, capital-risque, business angel, subventions, obligations convertibles).

Pour ce faire :

  • En accord avec la direction administrative et/ou financière, il résume les objectifs de financement (par exemple : renforcement de son propre capital ou investissement) ainsi que les modalités de financement envisagées (par exemple : augmentation de capital, emprunt obligataire, emprunt bancaire, etc.)
  • ; Il identifie différents scénarios de financement possibles et les modélise sous forme d’informations appropriées ;
  • Il prépare le plan de financement global ;
  • Il prépare le budget les estimations ;
  • Le cas échéant, elle assure une communication financière fiable avec les investisseurs ;
  • Il définit des outils de gestion pour superviser le bon déroulement des opérations ;
  • Le cas échéant, il contribue à l’élaboration du calendrier de vérification comptable (également connu sous le nom de vérification des comptes).

.

Faciliter la gestion comptable et générer des outils de gestion

L’ agent financier (surtout s’il est également comptable) peut contribuer au contrôle de gestion, à la gestion comptable de l’entreprise ou au développement d’outils de gestion.

À cet égard, les outils de gestion les plus fréquemment rencontrés sont :

  • Le tableau de bord :
    • Il permet de mettre en évidence les indicateurs que vous souhaitez suivre (chiffre d’affaires, marges, résultats, principaux postes de dépenses, etc.)
    • ;

  • Soldes de gestion intermédiaire (aussi connu sous le nom de SIG) :
    • Ils remplacent un profit et une perte et permettent de présenter des soldes de gestion intéressants (chiffre d’affaires, marge, valeur ajoutée, EBE – dépassement brut d’exploitation -, résultat d’exploitation, etc.)
    • ;

  • Le relevé de suivi de l’encaisse :
    • Il est essentiel pour tout entrepreneur d’anticiper les entrées et sorties de trésorerie futures ;
  • Le fournisseur ou le client de l’échelle d’âge :
    • Il vous permet d’identifier, à la date d’échéance, les fournisseurs que vous devez payer ou, inversement, les clients qui vous doivent de l’argent.

.

Évaluer la valeur de l’entreprise, la valeur de son capital et ses investissements

L’ évaluation de la valeur de votre entreprise a différents objectifs :

  • Rassurez vos actionnaires (ou associés) actuels de votre entreprise sur la valeur de leur investissement
  • Faciliter la prise de décision de vos futurs investisseurs (actionnaires ou autres) ;
  • Permettez à votre banque d’investissement, à vos partenaires financiers ou à vos partenaires commerciaux de savoir si votre les entreprises sont économiquement fiables ;
  • Établir un diagnostic financier ;
  • Faciliter vos choix stratégiques futurs (p. ex. choix du financement futur) ;
  • Aidez vos investisseurs à déterminer leur retour sur investissement (ROI) ;
  • Évaluer les risques financiers futurs ;
  • Connaître la valeur des titres financiers de votre entreprise (actions ou actions) ;
  • Analyser la rentabilité et la solvabilité de l’entreprise (utile pour la direction et les gestionnaires ou plus généralement les décideurs, mais aussi pour les investisseurs, les fournisseurs…).

Pour les grandes entreprises, remplir ses obligations légales

Certaines entreprises, en raison de leur taille ou de leur activité, sont tenues de faire vérifier leurs comptes par un professionnel dont la fonction est d’effectuer un contrôle légal des comptes. Ce professionnel est appelé auditeur ou auditeur ; l’entreprise vérifiée est appelée « auditée ». En faisant appel à un expert financier et encore plus à un comptable, vous vous assurez que ces les vérifications se déroulent sans heurts.

.

Pourquoi donner la préférence à un expert financier qui est également comptable agréé ?

.

.

De nombreux experts financiers sont également des comptables agréés. Dans cette dernière hypothèse, leurs compétences sont élargies. Ainsi, un comptable peut vous accompagner sur des sujets aussi variés que :

  • Analyse financière ;
  • Contrôle de gestion :
    • Le contrôle de gestion est un système de contrôle permettant d’évaluer la rentabilité des différentes activités de l’entreprise (par exemple, identifier les produits les plus rentables) ;
  • La loi :
    • Vous aider à choisir le statut légal (SARL, SAS…)
    • ; Vous accompagner dans vos formalités légales (clauses particulières des statuts, compréhension d’un contrat d’actionnaire, préparation de son assemblée générale…)
    • ; Vous avertir si vos documents commerciaux contiennent des anomalies (conditions générales de vente, clauses obligatoires dans les articles de association, etc.)
    • ; Relisez avec vous certains de vos contrats (exemple contrat de location) ;
  • Fiscalité :
    • vous aider à optimiser la fiscalité (identifier les axes qui vous permettent de payer moins d’impôts) ;
    • Compléter l’ensemble de ses obligations fiscales (rédiger toutes les déclarations rendues obligatoires par les autorités fiscales : taxe sur la valeur ajoutée — TVA, évaluation foncière — CFE, impôt sur les sociétés — IS…)
    • ; Calculez votre bénéfice (également appelé résultat fiscal) correspondant à l’assiette fiscale ;
  • Ressources humaines :
    • vous aider à anticiper les impôts sur le salaire lors de l’embauche d’un employé ;
    • Faire le choix du contrat de travail le mieux adapté à vos objectifs ;
    • Définir une politique de rémunération attrayante (commissions, primes incitatives, etc.).

.

Ainsi, l’utilisation d’un comptable agréé vous permet de bénéficier de vos compétences financières et de :

  • Soyez calme au sujet de vos obligations fiscales ;
  • Assurez-vous de recevoir conseils (le comptable a le devoir de conseiller les gestionnaires) ;
  • Bénéficier d’une bonne connaissance de la législation en vigueur ;
  • Bénéficiez des conseils d’un expert sur le monde des affaires, ses contraintes et ses obligations (contraintes budgétaires diverses, gestion de portefeuille client, risques bancaires, nouveaux modèles d’affaires) ;
  • Être conseillé par un consultant expérimenté dans les domaines du conseil en stratégie, du conseil en gestion et de la comptabilité financière ;
  • Une meilleure gestion des litiges (dans certains cas, le recours à un avocat peut également être essentiel) ;
  • Préparez-vous à l’arrivée de son premier employé.

.

Dans un contexte législatif en constante évolution, il est difficile pour l’entrepreneur de mettre en œuvre une intelligence comptable, fiscale, sociale et juridique efficace en plus de l’intelligence stratégique et concurrentielle. La charte-finance, qui serait également un comptable agréé, prend soin de ce jour Il convient également de noter que la comptabilité des entreprises et les obligations fiscales ont tendance à au fil des ans. 90% des entreprises font appel à un comptable spécifiquement pour ces aspects techniques. Le recours à un comptable vous permet d’être assuré que votre entreprise respecte la réglementation en vigueur et ses obligations légales telles que l’établissement de comptes annuels (également appelé bilan) ou de déclarations fiscales (TVA, impôts sur les sociétés, etc.).

.

Imaginez maintenant que votre comptable est aussi un coach professionnel

Koï coaching combine les compétences du comptable avec les compétences du coaching professionnel pour soutenir plus efficacement les créateurs d’entreprise, les entrepreneurs et les cadres.

La combinaison des compétences humaines et des compétences techniques permet :

  • Le propriétaire du projet de définir un projet d’entreprise qui lui correspond ;
  • Aux hommes (et aux femmes) de la compagnie d’être accompagnés pour donner le meilleur de leur possible ;
  • Bénéficiez d’un espace qui facilite le recul nécessaire pour affiner sa vision stratégique, clarifier ses objectifs et mettre en œuvre stratégies ;
  • Bénéficiez d’un soutien non intrusif (le gestionnaire définit lui-même ses critères de réussite) ;
  • Se placer dans une dynamique d’apprentissage constant.

Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, nous resterons disponibles pour répondre à vos questions. Nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde de l’expertise financière.

Avez-vous un projet ?

CONTACTUS

0

Les autres lecteurs lisent également :