Accueil Retraite Quel est le lien entre le 3ème pilier et votre hypothèque ?

Quel est le lien entre le 3ème pilier et votre hypothèque ?

Dans le système de prévoyance suisse, le 3ème pilier constitue une épargne non obligatoire encouragée par la Confédération. Les rentes de l’AVS (1e pilier) et de la prévoyance professionnelle (2e pilier) ne sont pas suffisantes pour garder le même niveau de vie une fois à la retraite. Mais c’est un pilier qui peut vous servir pour l’acquisition de votre résidence principale également.

Les raisons de souscrire à un 3ème pilier

A lire également : Coffre-fort numérique : préparer son départ pour protéger sa famille

Selon les experts, la constitution d’un 3ème pilier permet d’avoir un capital important qui permet de s’assurer une belle retraite. Cependant, cette épargne peut également être utilisée pour financer un projet important comme l’acquisition d’une résidence principale ou encore la constitution de patrimoine.

En outre, le 3ème pilier constitue une bonne assurance pour protéger les proches du souscripteur contre les accidents de la vie. Sous sa forme libre, le 3ème pilier 3B, permet même de désigner n’importe qui comme successeur en cas de décès du souscripteur principal. Le 3ème pilier 3A ou lié vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt importante.

A voir aussi : Quelle stratégie pour mieux préparer la retraite ?

Le 3ème pilier en tant que fonds propres

Comme presque partout ailleurs, l’acquisition d’un bien immobilier est un projet particulièrement coûteux pour un foyer. Pour ce faire, la grande majorité n’a d’autre choix que de passer par un prêt pour le financement d’une résidence principale. Dans le système hypothécaire suisse, 20% de la totalité du coût doit être fourni par le client, dont 10% au maximum peut être financé par le 2e pilier.

  Maintien à domicile : le plan d'action personnalisé

Le reste de l’apport du client en matière de fonds propres doit être financé par le 3e pilier ou une autre source. Cependant, disposer d’un 3ème pilier 3A ou 3B est particulièrement avantageux en ce sens que vous n’avez plus à chercher d’autres sources pour compléter les fonds propres. Par ailleurs, pour l’utilisation du capital de votre 3ème pilier pour l’acquisition d’une hypothèque, vous avez deux options d’amortissement : direct et indirect.

Souscrire une hypothèque en Suisse

Plusieurs critères doivent être pris en compte avant de souscrire une hypothèque. La souscription à une hypothèque n’est jamais facile en ce sens qu’il est particulièrement difficile de juger tout seul de vos réels avantages. En outre, les prestataires et les offres sont tellement diversifiés que cela peut vous prendre un temps fou pour tous les passer au peigne fin.

Il est ainsi particulièrement recommandé de passer par les comparateurs. Certains sites comparateurs vous mettent directement en relation avec des assureurs et des établissements de prêts fiables. D’une pierre deux coups, vous y avez accès aux meilleures offres et pouvez faire une demande d’hypothèque immédiatement.

Tout se passe en ligne

Tout ce que vous avez à faire c’est de renseigner quelques informations personnelles relatives à vos revenus et votre situation professionnelle. Pour que le site puisse affiner les recherches, vous devez également donner des informations sur le type de logement qui vous intéresse.

Recherche des partenaires

Ce sont les experts du service qui cherchent pour vous les offres d’hypothèque les plus adéquates selon votre profil. Finalement, vous n’avez plus qu’à choisir parmi les offres sélectionnées. En même temps, vous pouvez compter sur les conseils et l’appui des experts du site.