Pneu crevé : l’assurance prend-elle en charge ?

by

Un matin avant de vous rendre au travail, vous trouvez votre voiture rayée par des coups de clés ou des vitres cassées. Votre assurance automobile vous compense pour les actes de vandalisme. Pour ce faire, suivez le guide !

A voir aussi : Assurance : le délai de rétractation expliqué

Le vandalisme, un acte arbitraire

Aucun véhicule n’est épargné par le vandalisme, qui peut causer des dommages particulièrement dommageables :

  • Pneus plats
  • Porte égouttée
  • Égratignures sur le corps
  • Fenêtres fracturées
  • Miroirs ou essuie-glaces arrachés
  • Tags ou dessins
  • Feu
  • Etc.

Toutefois, cette dégradation délibérée constitue une infraction punissable par les articles 322-1 et suivants du Code pénal. En l’absence d’identification de l’auteur, il est rare de pouvoir exécuter les condamnations prévues par la loi. Le propriétaire est alors obligé de prendre soin de réparations parfois très coûteuses.

A lire en complément : Assurance et gants de moto : obligatoire ?

Déposez une plainte et signalez l’acte de vandalisme à votre assurance

entreprise Avant de contacter votre compagnie d’assurance, envoyez une plainte au commissariat de police ou de gendarmerie dans les 24 heures. Le rapport établi lors de cet entretien est en effet essentiel pour demander à votre assureur de prendre en charge les réparations du véhicule. Détaillez précisément la dégradation, avec des photos soutenant, car le montant de la compensation dépend de cette description.

Veuillez noter quevous disposez de 48 heures à compter de la date de l’incident pour le signaler à la compagnie d’assurance . N’attendez pas pour terminer les étapes !

  La bonne tenue à porter lorsque l'on conduit une voiture

Comment êtes-vous couvert par votre assurance automobile ?

Sauf dans le cas très hypothétique de pouvoir identifier l’auteur du crime, l’assurance automobile reste la seule solution pour réclamer une indemnisation. Si vous êtes assuré dans tous les risques, les dommages seront entièrement pris en charge.

Si vous êtes assuré par le tiers, les dommages ne sont pas couverts, sauf si vous avez acheté l’option vandalisme ou, par hasard, le vandale a été trouvé. Sa responsabilité civile supporte alors le dommage.

Enfin, si vous êtes assuré auprès du tiers étendu, vous bénéficiez de la garantie contre le vol et/ou la rupture.

Les différentes garanties

  • Selon votre situation, vous utiliserez une ou plusieurs de ces protections, qui sont incluses dans la plupart des contrats d’assurance automobile dès que le régime de tiers étendu est :
  • La protection contre le vol vous couvre lorsque des objets vous ont été volés après l’introduction par effraction de votre véhicule ou que votre voiture a fait l’objet d’une simple tentative de vol
  • la garantie incendie ne fonctionne que si votre voiture est complètement ou partiellement brûlée
  • la garantie des pneus prévoit une indemnisation en cas de crevaisons malveillantes ou accidentelles ;
  • la garantie de bris de verre agit dès le moment où les fenêtres ou le pare-brise ont été endommagées ;
  • la garantie du vandalisme, qui exige que l’action soit localisée sans être menée à un but précis. Ainsi, il ne s’applique pas si un malfacteur brise votre porte avec l’intention de voler l’autoradio. Vous devrez peut-être payer une franchise, ce qui est le cas lorsque la personne responsable n’a pas pu être identifiée ou si votre véhicule était mal stationné au moment de l’incident.
  Peut-on conduire un scooter sans permis ?

0

Les autres lecteurs lisent également :