Accueil Retraite Maintien à domicile : le plan d’action personnalisé

Maintien à domicile : le plan d’action personnalisé

Avec l’âge, la réalisation de certains gestes du quotidien peut être un véritable parcours du combattant pour les séniors. Ce qui crée généralement un sentiment d’isolement. Un besoin d’assistance est ainsi requis. Fort heureusement, des aides à la carte existent et permettent de contribuer au maintien à domicile des personnes âgées. C’est notamment le cas du plan d’action personnalisé ou PAP. De quoi s’agit-il ?

À la découverte du plan d’action personnalisé ou PAP

Le plan d’action personnalisé est un dispositif de conseils, d’aides financières et matérielles qui offre la possibilité aux personnes âgées de continuer à vivre à leur domicile dans les meilleures conditions. Il est destiné aux personnes retraitées du régime général qui sont toujours autonomes, mais qui ont besoin d’aides ponctuelles à leur domicile. Certains séniors quoiqu’étant autonomes peinent en effet à mener une existence sereine dans leur maison en raison d’un état de santé fragile, du manque de ressource ou de l’isolement. Le PAP Bien vieillir chez soi intervient alors et fournit des solutions sur mesure qui permettront de prolonger l’autonomie de la personne âgée.

A lire en complément : Comment calculer sa retraite?

plan d'action personnalisé sénior

Les aides ou prestations proposées dans le cadre d’une PAP

Pour bien comprendre ce qu’est un plan d’action personnalisé, il convient également de mentionner les aides offertes par ce dispositif. Les différents services proposés par le PAP sont pris en charge par la CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) qui est un organisme de sécurité sociale régionale. Les prestations concernent notamment :

  Service d'aide à domicile : comment sont encadrées les prestations ?

Lire également : Coffre-fort numérique : préparer son départ pour protéger sa famille

  • l’aide à domicile (ménage, course, préparation des repas, aides à la toilette…),
  • la mise en place d’une téléassistance,
  • le portage des repas,
  • la réalisation de travaux d’aménagement du domicile en prévention à la perte d’autonomie,
  • différents travaux qui comprennent la pédicure, les petits travaux, l’aide au transport, les dépenses de protection…,
  • un séjour en hébergement temporaire ou en accueil de jour dans un établissement spécialisé sur une période définie avec ensuite un retour à domicile…

De même, avec un PAP, des recommandations et des ateliers peuvent être proposés autour de certains thèmes importants comme l’équilibre ou la nutrition. Ces différentes prestations proposées dans le cadre de ce dispositif sont plafonnées à 3000 euros. Ce montant inclut la participation de la caisse régionale ou générale ainsi que celle du bénéficiaire qui peut varier de 10 à 73% selon son niveau de revenu.

Les conditions requises pour bénéficier du PAP

Pour bénéficier du PAP, un certain nombre de conditions doivent être réunies. Tout d’abord, vous devez être un retraité de l’assurance retraite à titre principal (régime principal). Une limite minimale d’âge de 55 ans est également requise.

De même, lors d’une évaluation de dépendance qui sera réalisée à votre domicile, vous devez être reconnu GIR 5 ou 6. Il s’agit d’un système de classification qui se base sur une grille nationale AGGIR (Autonomie gérontologie, groupe iso ressources). Elle permet de déterminer six groupes nommés GIR (groupe iso ressource). Ceux éligibles sont donc les deux derniers. Le GIR 5, par exemple, inclut les personnes âgées encore autonomes qui n’ont besoin que d’une aide ponctuelle pour réaliser certaines tâches comme le ménage ou les courses. Quant au GIR 6, il concerne les séniors encore autonomes qui ont besoin d’une aide pour l’entretien de leur domicile.

  Différences entre PACS et mariage pour la réversion retraite

Il n’est également pas possible de bénéficier du PAP si vous percevez déjà une prestation légale. Celle-ci concerne la principale allocation APA (allocation personnalisée d’autonomie) mais également la PSD (Prestation spécifique dépendance), la PCH (Prestation de compensation du handicap), la MTP (Majoration pour tierce personne), l’ACTP (Allocation compensatrice pour tierce personne)… De plus, l’hébergement au sein d’une famille d’accueil et l’éligibilité à l’aide sociale (en ce qui concerne les services d’aide ménagère) sont également des critères éliminatoires.

La procédure pour bénéficier du PAP

La procédure pour bénéficier du plan d’action personnalisé est assez simple. Il vous suffira en effet de remplir le formulaire « Demande d’aide pour Bien vieillir chez soi » et de vous adresser par la suite au Service action sociale de la CARSAT. Vous pouvez également contacter votre mairie ou le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) pour bénéficier d’une assistance.

Après étude de votre dossier et à condition qu’il remplisse les différents critères d’éligibilité, la CARSAT mandatera un évaluateur. Celui-ci conviendra avec vous d’un rendez-vous à votre domicile. Il se chargera d’analyser votre situation, de déterminer vos besoins spécifiques et de dresser une liste d’interventions à exécuter. Lors de sa visite, l’évaluateur peut vous prodiguer des conseils de prévention pour bien vieillir et l’aménagement de votre domicile. Il se charge également de vous informer sur les démarches à mener pour la mise en œuvre des aides.

Après quoi, la CARSAT vous indiquera par courrier le plan d’action personnalisé qui vous sera accordé. Libre alors à vous de contacter les prestataires conventionnés de votre choix pour l’exécution des prestations préconisées. De plus, la durée du PAP varie de 18 à 24 mois et il est renouvelable.

  Opter pour une société spécialisée dans le service à la personne

procédure PAP

Renouveler son PAP

Pour le renouvellement du plan d’action personnalisé, vous n’aurez aucune démarche particulière à mener. La procédure se fait en effet automatiquement par la CARSAT. Votre dossier est réétudié quelques mois avant la fin de votre PAP. Si vous remplissez toujours les conditions administratives, une nouvelle évaluation sera organisée à votre domicile.

Au cours de sa visite, l’évaluateur qui a été mandaté fera de concert avec vous le point sur le dispositif mis en place et se chargera de le réadapter si besoin. La CARSAT vous notifiera ensuite le nouveau plan d’aide accordé. Le cas échéant, vous pourrez alors contacter vos prestataires. Dans le cas contraire, elle vous signalera le rejet du renouvellement de votre PAP.

Le plan d’action personnalisé est en définitive un dispositif qui permet de fournir une aide personnalisée aux besoins spécifiques des séniors. Ceux-ci sont déterminés grâce à l’indispensable évaluation effectuée par un professionnel. Après quoi, les différentes prestations, les conseils et actions de prévention permettent aux séniors de bénéficier d’un bien-être fort appréciable et d’une excellente qualité de vie à domicile.

Vous pouvez lire également : appareil auditif numérique : comment fonctionne-t-il ?