La caution pour garantir un crédit professionnel

by

Se trouver à rembourser un prêt qui a été cautionnement est toujours une situation inconfortable. Surtout si vos moyens ne vous permettent pas de respecter votre engagement. Ne paniquez pas, le tribunal peut annuler le cautionnement d’un prêt en cas de disproportion par rapport à votre revenu.

Défaut de remboursement : la banque cède les cautions

L’ histoire commence en Martinique où un entrepreneur obtient un prêt professionnel de la Bred Banque Populaire, mais à condition qu’il se cautionne lui-même.

A découvrir également : Explications sur le différé d’amortissement

Alors les choses ne se passent pas comme prévu. La société ne peut plus rembourser, la confiscation du contrat est prononcée et la banque se tourne vers des obligations conjointes et plusieurs. Problème : les délais réclamés par Bred représentent 90 % du revenu de la caution .

Le directeur d’entreprise se tourne ensuite vers un avocat spécialisé dans ce genre de situation. Anthony Bem choisit d’invoquer la disproportion entre l’entreprise de cautionnement et ses revenus, comme il fait rapport sur Legavox.

A lire également : Comment financer une résidence secondaire ?

L’ inapplicabilité annule la garantie d’un prêt

En droit, la non-exécutoire signifie l’impossibilité de faire valoir l’obligation d’un contrat, sans en contester la validité. Cela a été reconnu par le tribunal de grande instance de Fort-de-France le 7 avril 2018, notant le caractère disproportionné de l’engagement de la caution envers ses revenus.

  Comment financer un café, hôtel, restaurant ?

L’ article L332-1 du Code de la consommation oblige effectivement le créancier professionnel à veiller à ce que l’engagement de la caution soit proportionnel à son revenu. Si la banque prêteuse n’établit pas un ratio de remboursement, elle sera hors de sa poche par la suite, une règle qui s’applique également aux crédits à la consommation.

Dans ce cas, la caution de l’entrepreneur pour un prêt de 615 000€ sur 15 ans, à un taux de 4,20 %. Même avec un patrimoine de 220 000 euros et un revenu mensuel de 4903 euros, les échéances de 4826 euros réclamées par la banque étaient purement disproportionnées.

Pour mémoire : le La Cour d’appel de Versailles a récemment annulé la mise en liberté sous caution d’un directeur d’une entreprise de conduite, estimant que la banque aurait dû faire des chèques.

Demander un dépôt pour un prêt : les obligations de la banque

La notion de la proportion entre l’engagement financier d’une caution et son revenu est clairement établie par la jurisprudence.

Tout d’abord, la banque prêteuse doit veiller à ce que l’engagement financier de la caution ne dépasse pas 33% de son revenu mensuel , exactement comme dans le calcul du taux de la dette. En outre, la charge financière annuelle représentée par les crédits bancaires déjà souscrits par l’individu doit être inférieure à quatre fois son revenu annuel.

Cependant, il est difficile de croire que les banques se conformeront effectivement à ces conditions. Premièrement, parce que beaucoup d’entre eux n’en ont pas entendu parler. Deuxièmement, parce qu’ils sont habitués à prendre des risques d’abord, et à réfléchir ensuite.

  Comment développer son activité avec le crédit professionnel ?

Cet épisode souligne qu’une personne doit évaluer sa situation avant de s’engager à rembourser un prêt bancaire en cas de défaut de l’emprunteur. Certes, la jurisprudence sera maintenant correcte si le prêteur a mal évalué sa capacité de remboursement. Mais la procédure peut durer des années , comme cet exemple le met en avant.

0

Les autres lecteurs lisent également :