Création de société avec un crédit professionnel

by

Que ce soit au début de l’activité ou pendant la phase de développement, peu d’entreprises n’ont pas besoin de financement externe. Pour SAS, le crédit professionnel est l’une des solutions les plus courantes. Cependant, l’obtention d’un crédit professionnel peut s’avérer difficile, surtout pour les jeunes entrepreneurs. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est nécessaire de se tourner vers les bons interlocuteurs et de présenter un cas qui tient le chemin. Découvrez sans plus tarder notre section dédiée à ce sujet important : trouver un crédit professionnel pour un SAS.

Créer un SAS en ligne SAS : Qui puis-je contacter pour demander un crédit d’entreprise ?

Les dirigeants d’un SAS ont plusieurs options, qui peuvent être combinées, pour emprunter pour financer leur projet. Ici, nous avons énuméré les principales ressources de crédit professionnel.

A lire aussi : Comment financer une résidence principale ?

Banques

C’ est le premier réflexe, et une tradition ancrée dans les entreprises françaises. Quand il s’agit de créer SAS, les entrepreneurs se tournent généralement vers leur banque personnelle. Cependant, il est conseillé de concurrencer et de voir ce que les autres institutions bancaires offrent.

La banque évaluera les risques qu’elle prend et les mérites du projet avant d’en arriver à un accord et d’en établir les modalités. D’où la nécessité de construire un record solide.

A découvrir également : Succession : faut-il déclarer son assurance vie ?

Afin de faire face à toutes les difficultés de remboursement de l’emprunteur, la banque impose des garanties, généralement sous la forme d’une hypothèque. Il convient de garder à l’esprit que les banques refusent de prendre pleinement le risque même si elles peuvent financer la totalité du prêt demandé.

  L’hypothèque et le PPD pour garantir un prêt professionnel

La contribution personnelle (au moins 30%) sera utilisée pour compléter le financement sera un élément de réassurance supplémentaire. Il en va de même pour le crédit-bail, car la banque n’est pas complètement cédée des biens qu’elle loue.

Prêts sans contributions

L’ apport personnel est presque inévitable lorsqu’un SAS demande un crédit professionnel à une banque. C’est l’une des principales raisons de refuser un prêt. Et pourtant, l’utilisation de liquidités comme contribution risque d’affaiblir l’entreprise. Heureusement, pour remédier à ce problème de trésorerie, il existe un prêt à des professionnels sans contribution. L’étude de demande d’octroi de ce type de crédit repose sur les mêmes critères qu’un crédit conventionnel. Les offres proposées sont plus adaptées à la situation du demandeur. Cependant, le retard est plus important.

Courtiers en crédit professionnels

Le recours à un courtier pour trouver du crédit professionnel pour un SAS peut être approprié. En effet, il s’agit d’un professionnel spécialisé dans le rôle d’intermédiaire entre un client et un organisme de prêt.

Il veille donc à connaître les besoins du SAS et conseille le gestionnaire lors de la préparation du dossier de demande de prêt professionnel. En outre, le courtier est responsable de présenter le prêt à diverses institutions bancaires après avoir négocié les conditions d’octroi du prêt. Cela représente un gain de temps considérable pour le SAS.

Un prêt par crowdfunding

Crowdlending est un alternative aux prêts accordés par une banque. En 2015, cette méthode de financement a permis de financer les PME et les PME à hauteur de 31,5 millions. Le crowdloan fournit ainsi le crédit professionnel dont SAS a besoin. Toutefois, cela entraîne des coûts relativement plus élevés que les méthodes traditionnelles de financement.

  La tendance des taux de crédit immobilier en 2020

Entre autres choses, la demande est faite aux individus (parfois institutionnels), et se caractérise par la rapidité et la souplesse relative qui suscitent un réel enthousiasme. Néanmoins, il est sage de ne pas négliger la préparation de votre fichier et de choisir soigneusement la bonne plate-forme de crowdlending pour trouver votre crédit professionnel. Nous ne devons pas non plus omettre de payer les intérêts aux prêteurs et à la commission de la plateforme.

D’ autre part, il est de plus en plus fréquent que les entreprises utilisent des bailleurs de fonds participatifs pour contribuer à une demande de prêt bancaire.

Structures d’appui et de financement

Les dirigeants de SAS qui n’ont pas accès au crédit professionnel des banques peuvent bénéficier à partir d’un support supplémentaire. Il s’agit notamment de structures de soutien et de financement telles que Réseau Entreprendre ou ADIE. Leur objectif est de soutenir et de financer les créateurs ou les rachats d’entreprises.

Ces fonds sont à la disposition de toute entreprise, indépendamment de l’activité (service, bâtiments, transport, ventes, etc.) et du statut de l’entreprise. Ils prennent la forme d’un prêt honorifique, d’un microcrédit ou d’une incitation régionale à la création et au développement d’entreprises.

Comment créer un dossier de demande de prêt de béton professionnel ?

Pour augmenter ses chances d’obtenir son prêt professionnel, le président SAS ou son équipe de direction devra soumettre un dossier complet et étayé.

Les documents à inclure dans le dossier

Le dossier doit contenir les documents justificatifs suivants :

  • Un document d’identité du président,
  • L’extrait Kbis de la SAS,
  • Une preuve de résidence,
  • Un relevé de compte bancaire du SAS,
  • Les 3 derniers bilans ou prévisions, si le SAS est en cours de mise en place ou est une jeune entreprise,
  Crédit à la consommation : la liste des pièces justificatives

Le dossier doit également comprendre une introduction incluant un résumé du projet et les motivations du gestionnaire. Le statut juridique, le capital, la liste des partenaires, l’emplacement et le fonctionnement de la SAS méritent également d’être mentionnés.

Le projet est le corps du fichier. Il mentionne la stratégie envisagée, le marché cible, l’état de la concurrence, les caractéristiques de l’offre, les modes de distribution, les prévisions de chiffre d’affaires et les besoins de financement. Il peut être conseillé de faire appel à un comptable pour exécuter le plan d’affaires.

Le projet doit être présenté dans son intégralité et doit être offert au banquier, au courtier ou à la plateforme de prêt participatif. Pendant la présentation, il est important de se concentrer sur les points forts et de ne pas trop insister sur les détails. L’interlocuteur posera des questions. Il est donc essentiel que le chef du SAS être familier avec tous les éléments de son dossier.

Comment préparer l’entrevue avec le banquier ?

Lors de l’entretien pour la demande de prêt professionnel, la décision d’attribution sera basée sur la faisabilité et la rentabilité du projet, mais aussi sur les capacités personnelles du gestionnaire SAS.

Il est essentiel de préparer cette interview pour apprivoiser et convaincre le financier ou les futurs investisseurs. Dans le contexte d’une banque, le rôle du conseiller est avant tout de trouver de nouveaux clients capables de garantir et de sécuriser les investissements de l’institution.

Créer un OnlineAS

0

Les autres lecteurs lisent également :