Accueil Banque Comment éviter la saisie sur compte bancaire ?

Comment éviter la saisie sur compte bancaire ?

Quiconque ne paie pas ses dettes peut faire l’objet d’une saisie. La saisie est un recours dont disposent les créanciers pour éviter de perdre de l’argent.

La meilleure façon d’éviter une saisie est, bien sûr, de rembourser les dettes à temps. Malheureusement, ce n’est pas toujours possible. Prenons d’abord le temps de voir les différents types de crises.

A lire aussi : Comment déposer un chèque dans une banque en ligne ?

Remarque : Ce billet de blog a été mis à jour le 16 avril 2018.

Types d’entrée

Les 3 types d’entrée possibles :

Lire également : Paypal est-il une banque en ligne ?

  1. Saisies de salaire

    La saisie des salaires commence par une réclamation faite au tribunal par le créancier à qui le débiteur doit une dette. Si une décision est obtenue, le créancier peut exécuter sa décision en saisissant une partie du salaire du débiteur. Le revenu et le nombre de personnes à charge sont quelques-uns des critères qui aident à déterminer la partie saisie du salaire. Au Québec, la tranche saisie représente 30 % du salaire brut après les exemptions ; peut jusqu’à 50% du salaire brut dans le cas de la pension alimentaire. En Ontario, il représente plus de 20 % du salaire net après exemptionPour les travailleurs indépendants, 100 % de leurs comptes débiteurs peuvent être enregistrés. et peut représenter 50 % du salaire net en cas de pension alimentaire.

  2. Saisie de compte bancaire

    L’Agence du revenu du Canada et Revenu Québec utilisent souvent la saisie de comptes bancaires et le blocage des comptes bancaires pour réagir à un contribuable qui a une dette fiscale. Une institution financière peut également, par exemple, retirer le montant minimum à payer directement sur le compte bancaire du client.

  3. La saisie de biens meubles

    Tous les autres biens personnels qui ne sont pas nécessaires à la vie sont généralement appréhensibles aux fins du paiement de la dette en délivrant un mandat d’arrêt au Québec ou un mandat d’exécution en Ontario. Le traitement des saisies de biens meubles diffère légèrement au Québec et en Ontario. Au Québec, les meubles essentiels sont évasifs jusqu’à 7 000$. Vêtements et Les outils de travail sont également indescriptibles. En Ontario, l’exemption est fixée à 11 300$ pour les meubles essentiels et à 5 650$ à des fins personnelles. Cela correspond également à 11 300$ pour les outils de travail. Les véhicules automobiles doivent avoir une valeur inférieure à 5 650$ pour être indescriptibles.

3 façons d’éviter l’entrée

Quand il devient impossible de faire vos paiements, soyez proactif. En négligeant la situation, vous ne feriez qu’aggraver le problème et retarder l’inévitable. En particulier, vous pouvez utiliser les 3 solutions suivantes pour essayer d’empêcher vos créanciers d’engager une procédure de saisie.

  1. Négociation avec les créanciers

    Que vous traversez une période difficile ou si est confronté à une situation imprévue, informez vos créanciers à ce sujet. Ils pourraient alors être très accueillants, au point d’alléger temporairement leurs engagements envers eux. Cette solution ne fonctionne pas en tout temps, mais vous ne perdez rien d’essayant.

  2. Proposition de consommateur

    En vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité (LFI), la proposition de consommateur vous protège contre tout type de saisie. En outre, il suspend automatiquement toutes les procédures entrantes déjà en cours. La proposition de consommateur présente également de nombreux autres avantages, notamment la réduction du montant total des dettes à rembourser et la suspension des intérêts.

  3. Échec

    faillite peut être, compte tenu de ses actifs, une solution pour éviter les saisies. Si vous déclarez faillite, vous êtes automatiquement protégé contre la saisie de votre compte bancaire et de votre salaire. La Toutefois, L’administrateur autorisé de l’insolvabilité (SAI) peut être tenu de saisir certains de ses actifs s’ils ne font pas partie des exemptions susmentionnées.

Si vous êtes aux prises avec des dettes que vous ne pouvez pas payer, envisagez de consulter un SAI. Premièrement, il est le seul professionnel autorisé à administrer la proposition de consommateur et les procédures de faillite. Ensuite, il fera une image réaliste de votre situation financière et vous donnera le bon moment. Grâce à une meilleure compréhension de vos possibilités et aux conseils avisés de la SAI, vous serez plus en mesure de corriger vos finances et d’éviter les saisies.