Choisir une assurance emprunteur : contrat de groupe ou individuel ?

by

Assurance individuelle

Auparavant, les institutions bancaires exigeaient que l’emprunteur adhère au contrat d’assurance groupe or, il s’avère que depuis le 1er septembre 2010, ils ne peuvent plus taxer leur assurance collective. L’ emprunteur est désormais libre d’adhérer au contrat collectif du prêteur si le contrat d’assurance individuel qu’il choisit comporte un niveau égal de garantie. Attention, la délégation d’assurance ne peut en aucun cas conduire à un coût supplémentaire pour l’emprunteur. L’emprunteur dispose également d’un délai de 12 mois à compter de la signature de l’offre de prêt pour choisir l’assurance individuelle. Le prêteur informe ensuite l’emprunteur de sa décision dans les 10 jours ouvrables suivant la réception du contrat d’assurance. En cas d’acceptation, le prêteur publie une modification du contrat de crédit initial qui mentionne le changement d’assureur ainsi que le nouveau taux effectif global. Encore une fois, aucun frais lié à la révision de l’endossement ne peut être facturé par le prêteur.

Points positifs :

A lire en complément : Intérêt du courtier en prêt immobilier pour un crédit immobilier

  • il tient compte de votre situation individuelle
  • il offre un prix avantageux calculé en fonction de votre profil et du capital restant
  • pour les enfants de moins de 40 ans, la prime est inférieure
  • tous les profils peuvent être pris en compte (aînés, profils de risque aggravé,…)

Points négatifs :

  • l’ organisme prêteur est parfois réticent à vous accorder le prêt
  • les conditions d’abonnement sont un peu plus complexes

Sachez que pour calculer le taux qui sera appliqué, le commerçant utilisera divers critères tels que : âge, état de santé, profession, pratique du sport, fumeur ou non fumeur,… En bref, l’offre établie sera une offre sur mesure, avec un prix très compétitif.

  AERAS : S’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé

A lire en complément : Comment financer une résidence principale ?

En règle générale, après 70 ans, l’emprunteur doit s’assurer individuellement. Vous pouvez également opter pour un contrat mixte (groupe et assurance individuelle). Ces contrats peuvent être signés jusqu’à 75 ans et offrent une couverture de risque jusqu’à 90 ans.

Assurance de groupe

Habituellement, lorsque la banque vous accorde un prêt immobilier, elle vous offre automatiquement une assurance collective ; il s’agit d’une offre standard basée sur la mise en commun des risquesquestionnaire de santé à remplir et selon vos réponses, vous serez classé dans une catégorie de risque plus élevé ou moins élevé. Votre adhésion à telle ou telle catégorie définira selon un . La banque vous enverra un barème le taux qui vous sera appliqué de manière constante et fixe jusqu’à l’échéance de votre crédit immobilier. Il s’agit de juger de la pertinence de l’offre par rapport à votre situation à ce moment.

Points positifs :

  • il vous permettra à plus long terme de renégocier votre prêt immobilier
  • tous les profils sans exception bénéficient de la mise en commun des risques
  • Adhésion se fait directement via la banque : simple et rapide

Points négatifs :

  • le coût est calculé sur la base du capital emprunté et non du capital restant dû
  • l’ offre est standardisée, impersonnelle
  • augmentation des primes au-delà de 40 ans

Comme vous l’avez compris, l’emprunteur peut choisir, sans pénalité , l’assurance à laquelle il souhaite souscrire tant qu’elle remplit les mêmes conditions de garantie que l’assurance offerte par le prêteur. Toutefois, si le choix de l’assurance collective peut sembler désavantageux, dans certains cas, il peut être plus coûteux pour l’emprunteur de s’assurer de lui-même, mais le choix est laissé à l’emprunteur ; l’objectif est d’éviter les abus et les abus de la part des institutions bancaires.

0

Les autres lecteurs lisent également :