Accueil Assurance Assurance habitation : suis-je bien couvert ?

Assurance habitation : suis-je bien couvert ?

Parce que personne n’est à l’abri d’un sinistre, il est important et obligatoire selon les cas de souscrire une assurance habitation. Celle-ci couvre de nombreux risques en indemnisant les dommages causés par les pertes, vols, catastrophes naturelles et bien d’autres sinistres encore. L’étendue de ses garanties varie cependant en fonction de votre profil de locataire ou propriétaire. Apprenez-en plus sur la couverture que ce type d’assurance vous offre.

Assurance habitation : quelle couverture offre-t-elle au locataire ?

En tant que locataire, il est important de souscrire une assurance habitation, car elle couvre les dégâts engendrés par un sinistre sur votre logement et ceux affectant éventuellement les biens de vos voisins. Elle est constituée de plusieurs modalités couvrant chacune un certain nombre de dommages. En contactant votre assureur vous saurez notamment ce que rembourse l’assurance habitation dans des cas comme le cambriolage ou les accidents domestiques. D’autres garanties complémentaires s’ajoutent pour constituer l’assurance multirisque habitation.

A lire également : À quoi sert l’assurance emprunteur ?

Les dommages couverts par la garantie « risques locatifs »

Cette garantie est obligatoire pour les locataires qui doivent d’ailleurs la renouveler chaque année au risque de se faire expulser sans préavis par le propriétaire. Elle couvre les sinistres engendrés par un dégât des eaux, une explosion ou un incendie. Sont concernés tous les dégâts causés à l‘immobilier pendant la durée de la location. Inutile de faire un tableau d’amortissement pour voir l’intérêt d’une assurance risques locatifs en cas d’accident. Notez cependant qu’elle n’intègre pas les dégâts causés à vos biens ni ceux affectant vos voisins. En souscrivant uniquement cette assurance, vous devrez réparer les dommages causés aux tiers sur fond propre.

  Dégâts dans l'appartement suite à une fête étudiante, que faire ?

Spécifions que ce contrat a été remplacé en 2018 par la garantie visale qui elle, ne couvre pas les dégradations de votre logement. Vous devez donc souscrire une assurance multirisque habitation pour vous prémunir des risques locatifs.

A lire aussi : Assurance habitation : comment comparer les devis ?

Assurance habitation

Les risques couverts par la garantie « recours des voisins et tiers »

Cette garantie englobe les dommages causés aux biens de vos voisins et tiers. Il s’agit toujours des sinistres tels que l’explosion, le dégât des eaux et l’incendie. Pour être couverts, ceux-ci doivent prendre origine dans votre appartement assuré. Leur survenance doit également relever de votre responsabilité, que ce soit directement ou indirectement (tort causé par imprudence, par un membre de votre foyer…). Même si ce contrat d‘assurance couvre les biens des autres, il ne protège pas vos biens personnels.

Les risques couverts par l’assurance multirisque habitation

Il s’agit d’une formule complète en matière de couverture. Elle prend en compte aussi bien les dommages couverts par la garantie « risques locatifs » que ceux inclus dans la garantie « recours des voisins et tiers ». De façon générale, ce contrat englobe également les dégâts corporels et matériels causés à un tiers. Autrement dit, il intègre les préjudices qui entrent dans le cadre de la « responsabilité civile vie privée ». Parmi les nombreuses garanties de ce contrat, nous avons les suivantes :

  • Le vol ;
  • Les attentats ;
  • Les incendies ;
  • Le bris de vitres ;
  • Le dégât des eaux ;
  • Les catastrophes naturelles.

Selon les modalités, il peut inclure des garanties d‘assistance ou une protection juridique.

  Assurance habitation : comment comparer les devis ?

Assurance habitation : quelle couverture offre-t-elle au propriétaire ?

Lorsque vous habitez votre logement, ce contrat n’est pas obligatoire. Il est toutefois recommandé d’y souscrire afin de mieux faire face aux sinistres tels que l’incendie pour assurer les biens mobiliers et immobiliers. Il couvrira également les dommages relevant de la responsabilité civile privée et susceptibles d’être causés par votre ménage aux tierces personnes.

Si en revanche vous n’occupez pas votre appartement et le louez, il est important que vous souscriviez une assurance « propriétaire non-occupant » pour couvrir les dégâts pouvant résulter d’un manque d‘entretien ou d‘un vice de construction. En définitive, que vous soyez locataire ou propriétaire, l’assurance habitation vous couvre convenablement en cas de sinistre.