Accueil Immo Construire une maison individuelle : le projet d’une vie

Construire une maison individuelle : le projet d’une vie

Vous souhaitez construire votre maison individuelle, mais ne savez pas par où commencer ? L’image de la maison de vos rêves peut effectivement changer en fonction des tendances écologiques et immobilières, ainsi que de l’évolution de votre mode de vie. Par ailleurs, la construction d’une maison implique la succession de plusieurs étapes, aussi importantes les unes que les autres. Voici le chemin balisé que vous devez suivre pour réussir la construction d’une maison individuelle, ce projet de toute une vie.

Bien vous informer avant de faire construire votre maison individuelle

La construction d’une maison individuelle se fait étape par étape. Si ce projet est mal préparé, cela peut en effet engendrer des conséquences désastreuses (dépenses en rénovation ou nécessité d’une reconstruction). Il est donc préférable de définir en amont l’ensemble des étapes à suivre et à respecter. Rien ne doit être laissé au hasard :

A découvrir également : 2021 : zoom sur le marché de l'immobilier à Marseille

  • budget,
  • financement,
  • choix du terrain,
  • obtention du permis de construire,
  • sélection des intervenants,
  • suivi du chantier jusqu’à la livraison des clés.

Si vous envisagez la construction d’une maison individuelle, vous devez également avoir une idée précise de son type. Il sera généralement choisi en fonction de :

  • votre mode de vie,
  • vos envies en matière d’aménagement,
  • votre budget.

D’autres critères peuvent aussi être pris en compte, tels que votre plan de financement, l’orientation de votre terrain ainsi que les normes d’urbanismes en vigueur dans la commune où vous souhaitez construire.

A voir aussi : Quelles sont les attitudes du prestataire dans l’immobilier ?

Choisissez votre mode de construction

Vous disposez de plusieurs options pour faire construire votre maison individuelle. Il vous est notamment possible notamment de gérer vous-même le chantier et de sélectionner les différents intervenants. Vous aurez cependant l’obligation d’assurer toutes les démarches administratives, le suivi de la construction et la recherche des artisans.

L’autre option consiste à faire appel à un constructeur de maisons individuelles ou CMI. Vous serez amené à signer un contrat de construction de maison individuelle (CCMI). Ce document vous permet d’accéder à plusieurs types de garanties concernant votre future construction. Le constructeur se chargera totalement ou en partie des démarches administratives nécessaires. Il vous guidera également lors des travaux. Aujourd’hui, il est possible de trouver sur des sites comme kazimo.fr plusieurs annonces de modèles de terrain et de maison : vous y découvrirez aussi des offres tout compris, incluant le terrain et l’habitation. Il suffit de sélectionner la proposition la plus adaptée à vos besoins et à vos envies en termes de zone géographique et d’aménagement. Ce choix dépendra aussi des règles d’urbanismes locales, de l’orientation et de la surface habitable nécessaire.

  Faire un achat immobilier à Lyon : les clés pour réussir votre projet

construction de maison individuelle

Définissez votre budget maison

Une maison individuelle coûte environ 1 500 euros le mètre carré, hors frais annexes et terrain. Ce prix varie sensiblement en fonction des prestations nécessaires pour l’ouvrage, ainsi que des spécificités architecturales de l’édifice. Il est alors important d’évaluer au préalable la fourchette budgétaire que vous devrez prévoir pour garantir la réussite de votre projet de construction.

Pour ce type de projet, le mieux est de raisonner par rapport à un coût global sans pour autant sous-estimer les frais complémentaires. Ces derniers peuvent avoir un poids important sur vos dépenses d’achat et de construction (terrain et maison). Il faudra alors prévoir en moyenne un budget de 260 000 euros pour l’acquisition d’une maison individuelle neuve avec parcelle.

Ainsi, la construction d’une maison individuelle représente un véritable investissement. Vous devrez envisager un emprunt auprès d’un établissement bancaire pour assurer son financement. Bien entendu, si vous en avez les moyens, il vous est possible de financer vous-même votre projet avec votre apport personnel. Vous pouvez éventuellement bénéficier d’une fiscalité avantageuse en recourant aux différents dispositifs de défiscalisations et aides existants.

Portez une attention particulière au choix du terrain

Outre le prix de la construction, l’emplacement du terrain constitue aussi un critère crucial lorsque vous construisez votre maison individuelle. L’idéal est d’opter pour une adresse populaire et cotée. Cela peut représenter une garantie de sécurité sur le long terme. La valeur de votre logement sera également maintenue, ce qui vous permet d’envisager une plus-value intéressante en cas de revente.

Un bon terrain est généralement bien desservi par les transports en commun et pas trop isolé. Il se situe à proximité des diverses commodités utiles au quotidien. Cela comprend principalement les commerces, les écoles et les services publics.

  Copropriété : comment changer de fournisseur d'énergie ?

Précision : il existe 2 options possibles lors de l’achat d’un terrain. Vous pouvez l’acquérir en lotissement (viabilisé et constructible) auprès d’un aménageur ou en diffus (pas de garantie de viabilisation et de constructibilité).

Sélectionnez le constructeur et le modèle de maison

Durant un projet de construction de maison, il est important de coordonner tous les artisans qui assureront le chantier. Il est aussi nécessaire de contrôler le bon avancement de ce dernier et des assurances. L’aide d’un constructeur spécialisé vous déchargera de ces tâches. Il servira d’interlocuteur unique avec tous les intervenants et prendra en charge la totalité du projet. Sa prestation est généralement proposée à un prix forfaitaire et définitif, avec garantie de livraison.

Différents critères sont à considérer lors de la sélection d’un constructeur de maisons individuelles. Vous devez déjà porter votre attention sur sa réputation. Vous aurez une idée du niveau de satisfaction qu’il offre à sa clientèle. Il est aussi préférable de vous tourner vers un constructeur œuvrant dans votre département, et bénéficiant de plusieurs années d’expérience. Il devra aussi disposer d’un réseau de collaborateurs professionnels et être engagé dans une démarche de certification.

terrain à construire

Concernant le choix de la maison, les constructeurs de maisons individuelles proposent souvent un véritable catalogue. Les modèles de logement qui y sont présentés pourront servir de base afin de personnaliser votre projet. Vous pourrez choisir vous-même les plans de l’édifice, son architecture, ses aménagements et ses équipements. Il vous est également possible de bénéficier de leurs savoir-faire pour la conception de votre maison de A à Z. Tout dépend en réalité de votre capacité financière.

Demandez un permis de construire

Après avoir choisi votre terrain, votre constructeur et votre maison, vous pouvez signer le contrat de construction. Cette étape effectuée, il faudra entamer les démarches nécessaires pour obtenir un permis de construire. C’est généralement le constructeur qui s’occupe de toutes les tâches afférentes. Il dépose un dossier complet au niveau de la mairie. Ce dossier sera constitué de différents documents, par exemple :

  • un plan de coupe de la construction et du terrain,
  • un plan de masse,
  • un plan de situation.
  Trégunc : le point sur le marché immobilier

Il est à noter que, dans certains secteurs, des règles d’urbanisme strictes peuvent s’appliquer. C’est notamment le cas dans les zones protégées ou les zones implantées à proximité des monuments historiques. L’avis d’un architecte des Bâtiments de France (ABF) sera alors indispensable avant de commencer les ouvrages de construction. Votre maison devra éventuellement suivre des règles d’édification portant sur son architecture, les couleurs et les types de matériaux ainsi que la volumétrie.

Contrôlez le chantier

Une fois l’autorisation d’urbanisme et le financement obtenus, les travaux de construction peuvent commencer. Les différents intervenants sélectionnés travailleront alors en collaboration et mettront à profit leurs savoir-faire respectifs. Il faudra toutefois vous assurer du bon déroulement des travaux et du chantier en général. Une visite du site de construction est donc recommandée pour éviter tous risques de malfaçon ou de non-respect des plans de construction.

La visite du chantier représente une obligation pendant chaque appel de fonds. Vous pouvez toutefois contrôler le chantier en dehors de ces visites déjà programmées. Il faudra bien vous organiser avec votre constructeur. Ce dernier possède en effet la garde juridique de votre ouvrage. Il doit donc s’assurer de la sécurité sur le chantier avant de vous laisser faire une visite.

Récupérez les clés et assurez votre nouvelle maison !

Lorsque le chantier est terminé, le constructeur vous remet les clés de votre maison individuelle. Vous obtenez alors la garde juridique de votre logement après avoir signé un procès-verbal de réception de chantier. Il est toutefois important de contrôler que la maison livrée soit conforme en tout point à ce qui était initialement prévu. Dans le cas contraire, vous pouvez émettre des réserves et exiger la correction des éventuelles malfaçons ou imperfections constatées.

Après la remise des clés, vous avez la responsabilité des sinistres qui peuvent survenir dans votre maison (intempéries, incendies, dégradations, vols…). Ainsi, outre les garanties dont elle bénéficie déjà, vous pouvez envisager la souscription d’une assurance habitation.