Accueil Business Upskilling et Reskilling : de quoi parle-t-on ?

Upskilling et Reskilling : de quoi parle-t-on ?

Transformation digitale, leadership à distance, intelligence artificielle, etc. Les récents bouleversements ne sont pas sans impacts sur notre façon de travailler. Les entreprises sont les plus concernées par ce phénomène parce qu’elles se doivent de suivre ce changement pour ne pas perdre les rails. Bien sûr, les salariés également devront être reformés, cela peut notamment passer par des webinars RH. C’est là justement qu’interviennent l’upskilling et le reskilling qui visent à accompagner ces derniers dans le développement de leurs compétences. Mais au fait, quelle est la signification de ces anglicismes très à la mode ces derniers temps ?

Upskilling et Reskilling par définition

À l’heure où de profondes mutations surviennent dans les modèles économiques et les organisations du travail, des techniques nouvelles viennent en parallèle pour répondre aux besoins des entreprises. Il s’agit entre autres du cas de l’upskilling et le reskilling qui sont des concepts émergeant dans les pratiques RH.
Pour aller droit au but, upskilling se traduit par une formation destinée aux collaborateurs visant à augmenter leurs compétences afin de permettre la continuation du métier dans le même domaine d’activité en dépit de la mutation du métier. Cela concerne la formation à la relation client qui passe aujourd’hui du « back office » au « front office » et aussi la formation en marketing digital qui vise la « montée en compétences ».
En ce qui concerne le reskilling, il désigne également une formation, mais qui consiste cette fois à acquérir de nouvelles compétences afin de changer de métier. C’est un terme grandement employé en France lorsqu’une entreprise embauche une personne qui n’a pas encore les qualifications requises pour l’emploi, mais que l’on forme. À l’ère où l’évolution des technologies force les salariés à être intelligents, une telle formation est précieuse pour pouvoir s’adapter dans un environnement de travail constamment bouleversé et qui demande ainsi de nouveaux soft skills.

  Comment sécuriser les différents flux bancaires de son business ?

A découvrir également : Thème WordPress gratuit : qu’est-ce qu’un thème WordPress gratuit ?

Quelles explications à cet essor ?

Les études montrent que près de 53 % des actifs estiment que l’automatisation va changer leur emploi d’ici quelques années. Environ 56 % des entreprises s’attendent à une perte de compétitivité à cause d’un déficit de compétences. Effrayant constat : près des 47 % des emplois risquent de disparaître dans les prochaines décennies avec la croissance de l’automatisation. Dès aujourd’hui comme jamais, il est temps de penser à mettre à jour les compétences avant de perdre totalement sa compétitivité dans un monde en constante évolution.
Les écarts de compétences risquent également de faire souffrir certaines entreprises. Et pourtant, on n’est pas sans savoir que les besoins liés à la nouvelle technologie ne risquent pas de s’estomper dans les années à venir. Face à tout cela, il faut des meilleures performances pour suivre cette transformation.
C’est justement la raison pour laquelle l’Upskilling et Reskilling ont le vent en poupe comme jamais. Nul ne peut y faire l’impasse notamment pour développer la compétitivité, pour mettre à jour les compétences stratégiques…

Le reskilling dans le cadre de la reconversion professionnelle

Personne ne peut nier l’obsolescence de certains métiers à cause de la transformation digitale. Et dire que ce n’est que le début. Or, l’obsolescence ne rime pas forcément avec fin de contrat. Dans cette situation, le « reskilling » s’avère être la clé ! On peut le traduire tout simplement comme « requalification » qui vise à acquérir de nouvelles compétences pour se reconvertir efficacement et changer de poste si besoin.

  Quelles sont les compétences indispensables pour être aide-soignante ?

A voir aussi : Façades en aluminium : des possibilités infinies

Cependant, plutôt que de perdre un bon élément, les entreprises préfèrent opter pour le reskilling qui permet à ce dernier d’obtenir de nouveaux savoir-faire. En tout cas, le Reskilling n’est pas un phénomène complètement nouveau, puisque dans le passé également, plusieurs entreprises y ont déjà recours.

Actuellement, il est sollicité comme jamais.