Accueil Retraite Comprendre le système des retraites au Luxembourg
Comprendre le système des retraites au Luxembourg

Comprendre le système des retraites au Luxembourg

Si vous habitez en France et vous travaillez au Luxembourg, vous devez vous informer sur son système des retraites. Cela vous permettra de connaitre vos droits une fois que vous serez en retraite.  Étant donné que la retraite est l’une des étapes les plus délicates de votre vie, il est important de bien la préparer afin d’éviter des surprises désagréables. Découvrez dans cet article les règles de calcul de la pension selon votre situation.

Le système de retraite au Luxembourg

Le système applicable pour votre retraite au Luxembourg repose sur 3 piliers :

A lire en complément : Comment calculer sa retraite?

  • Le régime d’assurance vieillesse de la pension légale ;
  • Le régime professionnel ;
  • Le régime de prévoyance-vieillesse individuel.

Le 1er pilier est un système solidaire par répartition, par contre les deux autres sont des procédés par capitalisation. Comme vous êtes un travailleur frontalier, vous adhérez automatiquement au premier pilier. Si vous souhaitez recevoir une pension de retraite, vous devez d’abord cotiser pendant 10 ans, c’est-à-dire que vous devez avoir travaillé dans ce pays durant cette période. En général, il faut cotiser au moins 1 année auprès du système de retraite de Luxembourg.

L‘âge légal de départ à la retraite au Luxembourg est de 65 ans, mais vous pouvez en demander dès 57 ans à condition de justifier d’une période de cotisations de 480 mois. Au cas où vous avez cotisé plus de 40 années, la pension mensuelle sera entre 1 908,43 € et 8 835,33 €.

  Quel est le lien entre le 3ème pilier et votre hypothèque ?

A voir aussi : Quel est le lien entre le 3ème pilier et votre hypothèque ?

Tout savoir sur les différents types de pensions au Luxembourg

Comme il est mentionné précédemment, il existe 3 piliers qui servent de base au système de retraite au Luxembourg. Zoom sur ces trois pensions.

La pension légale

Elle est facultative, mais son attribution ainsi que son montant dépendent de trois critères :

  • L’âge : en fait, il faut être 65 ans pour pouvoir partir à la retraite. Mais vous pouvez obtenir une retraite anticipée à 57 ou 60 ans suivant certaines conditions ;
  • La période d’activité professionnelle durant laquelle vous avez cotisé ou bien un « stage » d’au moins 120 mois minimum au sein de l’Union Européenne, en Suisse, au Liechtenstein, en Norvège et/ou en Islande. Pour profiter d’une retraite complète, il faut avoir effectué un stage de 40 ans ;
  • Les revenus perçus pendant le stage.

pension retraite

En effet, pour calculer cette pension il faut prendre en compte le salaire annuel moyen, le taux, le nombre de trimestres acquis et requis.

La pension complémentaire versée par l’employeur

Dans ce système, votre employeur a le choix de vous faire bénéficier d’un plan de pension qui viendra s’ajouter à la retraite légale prévue par l’État. Cela dépend de l’entreprise dans laquelle vous travaillez au Luxembourg.

La pension complémentaire établie à titre personnel

Pour éviter de subir une réduction de votre niveau de vie lorsque vous partez en retraite, il est plus que recommandé de souscrire une assurance prévoyance vieillesse dans une Compagnie d’Assurance privée qui propose des offres intéressantes. Celle-ci servira de supplément à la pension légale et au plan de pension anticipé par l’employeur. Il faut également noter que ces produits sont déductibles des impôts d’après l’art. 111bis L.I.R., sous la condition que vous ayez souscrite pour une période d’au moins de 10 ans.