Accueil Assurance 5 conseils pour baisser le prix de votre assurance décennale

5 conseils pour baisser le prix de votre assurance décennale

La garantie décennale est obligatoire pour les professionnels ou artisans du bâtiment intervenant sur le chantier de construction d’un immeuble. Cette assurance responsabilité décennale couvre les dommages susceptibles d’affecter la solidité d’un bâtiment et ceux qui peuvent la rendre impropre à sa destination. Bien que l’assurance décennale constitue une protection pour le maître d’ouvrage, le propriétaire du bien immobilier et pour le professionnel du BTP, son coût n’en demeure pas moins très élevé. Ainsi, pour préserver la santé financière de votre entreprise, il est important de trouver une assurance à un tarif abordable. Découvrez ici 5 conseils pour faire baisser le prix de votre assurance décennale.

Demander des devis et faire une comparaison des offres d’assurance décennale

Avec la loi Spinetta du 4 janvier 1978, l’assurance décennale est rendue obligatoire pour tous les professionnels du bâtiment intervenant sur un chantier de rénovation ou de construction neuve. Cette garantie couvre pour une durée de 10 ans, tous les dommages graves résultant des travaux de construction. En raison du montant potentiel des dommages à indemniser, la garantie décennale est considérée comme l’une des plus onéreuses sur le marché. Cependant, si vous désirez une assurance décennale pas cher, vous avez la possibilité de faire une demande de devis en ligne afin de comparer différentes offres.

A lire en complément : Assurance habitation : comment vous assurer en tant que propriétaire occupant ?

Le développement des outils de comparaison en ligne et l’accroissement des offres d’assurance sur le marché permettent en effet de négocier facilement un contrat d’assurance décennale à la baisse. Vous pourrez donc recevoir des devis en ligne sans avoir à prendre rendez-vous chez plusieurs assureurs. En optant pour un comparateur en ligne vous bénéficiez d’un ou de plusieurs devis personnalisés selon votre entreprise, vos expériences et vos activités. Le comparateur en ligne va mettre en avant plusieurs décennales pas chères afin de vous permettre de trouver l’offre qui correspond le mieux à vos besoins.

  Comment choisir son assurance décès ?

Il vous permet ainsi de gagner du temps et augmente vos chances d’obtenir des prix bas. La mise en concurrence des assurances permet de réaliser jusqu’à 40 % d’économies sur votre garantie décennale. De plus, que ce soit en ligne, par mail ou par téléphone, vous avez plus de facilité à souscrire aux offres indiquées sur les devis. Il faut nécessairement souscrire l’assurance décennale avant le démarrage des travaux de construction. Les clients ont donc le droit d’exiger une attestation de couverture décennale avant la validation du contrat.

A découvrir également : Comment choisir son assurance décès ?

comparateur en ligne assurance décennale

Assurance décennale : éviter de déclarer un chiffre d’affaires trop élevé

Une entreprise avec un chiffre d’affaires élevé à plus de chance de réaliser de gros travaux de rénovation ou de construction. Ces travaux seront couverts par l’assurance décennale. Cela représente pour la compagnie un risque élevé en cas de dommage. Le prix d’une assurance est donc plus élevé pour ce type d’entreprise considéré comme « des profils à risque » par l’assureur. Par exemple, la cotisation d’une assurance décennale pour un professionnel réalisant des travaux de diverses natures est généralement plus élevée que celle d’un peintre bâtiment.

Un autoentrepreneur est limité dans ses activités par les ressources dont il dispose et les plafonds qu’il ne doit pas dépasser. Il représente donc un profil moins risqué pour l’assureur ce qui fera baisser le coût de la garantie décennale. Plus le chiffre d’affaires que vous déclarez est élevé, plus votre garantie décennale sera coûteuse. Les revenus déclarés influencent donc la police d’assurance.

Lorsque vous vous lancez en tant qu’artisan du bâtiment, vous ne savez pas exactement combien de chantiers vous seront confiés, ni le montant de vos bénéfices. Pour faire baisser le prix de la garantie décennale, il est donc recommandé de déclarer à votre assureur un chiffre d’affaires raisonnable. En effet, la cotisation annuelle est calculée en fonction de votre chiffre d’affaires. Si vous déclarez un chiffre d’affaires de 200 000 euros, votre cotisation sera calculée en fonction de ce montant.

  Assurance auto : comment fonctionne un comparateur en ligne ?

Si vous ne gagnez en réalité que 80 000 euros, la somme versée à l’assureur restera due. Le tarif de votre contrat sera réajusté au cours de l’année en fonction de votre déclaration. Les besoins de couverture spécifique et les services supplémentaires sont également des facteurs qui peuvent augmenter le prix de votre assurance décennale.

Faire valoir son expertise auprès de l’assureur

Si vous êtes dans le secteur depuis plusieurs années ou que vous avez déjà remporté des prix de distinctions comme celui du meilleur artisan, n’hésitez pas à le faire savoir à votre assureur. Cela est aussi valable si vous avez une bonne réputation auprès des clients. Votre savoir-faire et votre expertise sont le gage d’un travail bien fait. Lorsque vous avez certains antécédents, l’assureur applique un malus qui va faire augmenter le montant des primes d’assurance. Si vos antécédents révèlent de nombreux sinistres avec les clients, l’assureur est en droit de refuser de vous couvrir pour éviter certains risques.

Un artisan expérimenté et ayant une bonne réputation sur le marché présente des risques de sinistres moins élevés. Votre réputation et votre expérience sont des éléments qui peuvent donc favoriser une baisse de coût pour votre décennale. En vous présentant comme un assuré à risque limité, vous pourrez bénéficier d’une réduction conséquente. Ainsi, vous pouvez présenter les avis de vos clients à votre assureur professionnel pour lui montrer qu’ils sont satisfaits de vos prestations.

Bien que les assureurs accordent plus de valeur à l’expérience, les avis de vos clients peuvent contribuer à réduire le coût de votre assurance. Vous pourrez facilement négocier un rabais sur le prix de votre garantie décennale si votre entreprise est assez expérimentée. À l’inverse, les entreprises nouvellement créées payeront un peu plus cher pour souscrire une assurance décennale.

Assurance décennale : augmenter le montant des franchises

Les franchises représentent le montant qui reste à la charge de l’assuré lorsque survient un sinistre couvert par l’assurance. Bien que les indemnités correspondant à la couverture souscrite sont versées par la compagnie d’assurance en cas de sinistre, une somme d’argent est tout de même payée de la poche de l’assuré pour réparer le préjudice subi.

  Assurance-vie : zoom sur le placement préféré des Français en 2021

Le montant de la franchise est défini par les clauses du contrat d’assurance. Les cotisations annuelles sont généralement basses pour des franchises élevées. Ainsi, n’hésitez pas à augmenter raisonnablement le montant de la franchise si vous souhaitez faire baisser le prix de votre assurance. Il faudra toutefois faire attention à certains détails. Pour une microentreprise qui opte pour une franchise de 1000 euros par exemple, il est recommandé de disposer d’une somme à utiliser en cas de sinistre.

On a parfois tendance à discuter sur le montant des franchises pour qu’elle ne soit pas trop élevée en cas de sinistre, ce qui fait grimper les cotisations annuelles. Or, la franchise n’est payée qu’en cas de litige avec le client. Voilà pourquoi il est préférable de faire baisser le montant des primes d’assurance que vous payez en augmentant le montant de la franchise qui ne sera payé qu’en cas d’éventuel sinistre. Augmenter le montant des franchises vous permet de réduire les risques pris avec votre assureur.

souscrire assurance décennale

Souscrire uniquement les garanties indispensables

En tant que professionnel, vous seul connaissez réellement votre activité et vos besoins. Les assureurs proposent généralement des options supplémentaires comme certaines prestations juridiques qui seront ajoutées au contrat d’assurance.

Si vous ne jugez pas cela nécessaire, ne souscrivez aucune de ces garanties facultatives. Si vous êtes par exemple seul à travailler dans votre entreprise, une protection juridique pour les litiges employés et employeurs n’a aucun intérêt. Les garanties supplémentaires pourront être ajoutées au cours du contrat. Il faudra donc se montrer vigilant pour éviter de souscrire à des options inutiles. Gardez à l’esprit que la garantie décennale suffit largement comme couverture pour vous protéger des risques.