Qu’est-ce qu’une convention de compte ?

Lors de l’ouverture d’un compte bancaire auprès d’une banque, le client doit signer un accord de compte. En particulier, il détaille les services dont bénéficiera le consommateur. Toutefois, un accord de compte bancaire peut alors être modifié par la banque.

► Accédez à notre comparateur bancaire

A voir aussi : Qu'est-ce que la solvabilité bancaire ?

Accord de compte bancaire : un document requis

Que le compte bancaire soit ouvert dans une agence, auprès d’un conseiller bancaire ou via une banque en ligne, sur Internet, le client doit signer un accord de compte bancaire.

Le contrat de compte bancaire est un contrat entre le client et la banque. La présence de ce document est obligatoire depuis 2003 pour toute ouverture d’un compte bancaire particulier (compte individuel ou conjoint). Les comptes d’entreprise ou les livres d’épargne sont exemptés.

A lire aussi : Qu'est-ce que la love money ?

Le contrat sera livré au client sous forme papier et/ou numérique, et doit être signé manuellement ou électroniquement.

Où puis-je trouver mon contrat de compte bancaire ?

La meilleure solution est de garder soigneusement le document reçu lors de l’ouverture d’un compte bancaire. Il est désormais généralement possible de le trouver en format numérique dans son espace client. Si ce n’est pas le cas, vous devrez contacter votre conseiller bancaire. À quoi sert la convention ?

Un accord de compte a plusieurs objectifs :

  • Fixer les règles d’ouverture, d’exploitation et de fermeture du compte (condition de procuration, ce qui arrive au compte en cas de décès, durée de l’accord…)
  • Décrire les principales caractéristiques des services fournis (chéquier…)
  • Indiquez les taux : frais, taux d’intérêt, si compte bancaire gratuit
  • Indiquer les conditions du découvert autorisé (montant de l’autorisation de découvert, son coût…)
  • Clarifier les informations sur
  • Servir de document de référence en cas de litigemédiation
  Comment connaitre le cours de l'or ?

La banque peut décider d’ajouter des éléments personnalisés et des conditions spéciales liées à la situation du client. Il va sans dire qu’il est important de lire attentivement votre contrat de compte bancaire afin d’éviter les mauvaises surprises par la suite, et de vérifier que tout correspond à la présentation du conseiller bancaire.

Modifications apportées à l’accord de compte bancaire

Modification du contrat par la banque

La signature d’un accord ne signifie pas qu’il ne peut pas changer et que les frais de compte bancaire n’augmenteront pas, bien au contraire. La banque a le droit de modifier le contrat , par exemple en augmentant le prix de la carte bancaire, ou en modifiant son offre bancaire.

En cas de changement de prix, la banque doit informer le client (par la poste ou par la poste) au moins deux mois avant l’entrée en vigueur des nouveaux prix .

Bon à savoir  : contrairement aux banques traditionnelles, les banques en ligne sont largement gratuites. Leur évolution tarifaire tend beaucoup plus souvent à diminuer qu’à augmenter. Ils vous permettent également de profiter de tous les services bancaires habituels (compte bancaire en ligne, carte bancaire, découvert autorisé, chéquier, crédit, épargne…).

>> Consultez notre ligne de comparaison bancaire

Contester la modification de l’accord

Cependant, la marge de manœuvre du consommateur face à ce changement dans la banque reste faible. Si le client ne répond pas au courrier d’information, la banque considérera qu’il a donné son consentement et l’évolution du tarif aura lieu comme prévu.

Par contre, si le client souhaite refuser la nouvelle offre, il dispose jusqu’à quinze jours avant l’entrée en vigueur du changement pour exprimer son insatisfaction. Par exemple, ils peuvent envoyer un lettre de protestation à leur banque, ou tout simplement contacter leur conseiller.

  Les garanties d'une carte bancaire gratuite

Sauf qu’il y a peu ou pas de chancesque cette contestation entraîne l’annulation des développements tarifaires à moins que le conseiller ne décide de faire un geste commercial précis. C’est rare parce que le conseiller dans la question n’a pas nécessairement la marge de manœuvre nécessaire. Tout dépend de la banque et de sa politique interne.

Une fois que le défi a été relevé, le client a trois choix :

  • Discutez avec votre banquier et trouvez une alternative (changement d’offre, geste commercial, résiliation du service concerné…)
  • Enfin accepter l’augmentation et conserver le service
  • Refuser l’augmentation et toute alternative et fermer votre compte bancaire

Résiliation de l’accord de compte bancaire

Résiliation de l’accord de compte bancaire signifie fermeture du compte bancaire. La banque elle-même peut décider de la fermeture de la banque sans justification pour le client, avec un préavis de deux mois.

Le client peut également résilier le contrat. Un préavis de 30 jours peut être demandé par la banque.

La résiliation de l’accord et la fermeture du compte bancaire sont gratuites. Le consommateur devra généralement envoyer une lettre de clôture de compte indiquant qu’il a détruit son moyen de paiement ou en envoyant le sac.