Fonctionnement du Crowdfunding

Avec 2,6 millions de bailleurs de fonds en 2016 contre 2,3 millions en 2015, la campagne de crowdfunding fait désormais partie du paysage linguistique et économique en France. En effet, les entreprises, associations et autres promoteurs de projets perçoivent le crowdfunding comme un nouveau levier pour financer des projets plus attrayants que les banques. Qu’est-ce que c’est exactement ?

Crowdfunding : définition

Le crowdfunding, apparu sur le web français en 2007, est une forme de financement de projets via des plateformes en ligne. Ces projets financés comprennent des projets entrepreneuriaux, associatifs, culturels, etc.

Lire également : Dans quels cas utiliser un chèque de banque ?

Par exemple, pour pouvoir recueillir des fonds avec succès, les propriétaires de projet doivent :

  • choisir la plateforme de financement dédiée en fonction de la nature du projet
  • s’ assurer que le projet est éligible sur la plateforme de financement (les projets innovants et créatifs sont particulièrement demandés)
  • présenter un montant réaliste qui peut être atteint dans une période optimale

Vue d’ensemble des différents types de financement participatif

Financement par des plateformes de dons

Les plateformes de dons ou le crowdfunding récompensé consistent, pour un donateur, à donner de l’argent à un créateur de projet sans attendre un retour financier. En général, il s’agit d’un projet associatif avec un objectif commun.

A lire également : Qu'est-ce que la solvabilité bancaire ?

  Classement des 50 plus grandes banques du monde

À cette fin, le donateur peut payer 1 euro car il peut payer plus. Et le montant du financement pour le don n’est pas plafonné. Cependant, une contrepartie symbolique peut être fournie (comme un t-shit, un goodie à l’effigie de l’entreprise…). Dans ce cas, nous parlons de dons pour contrepartie.

Parmi les plates-formes de financement les plus connues sont Kickstarter, Ulule ou KissKissBankBank. En principe, ils ne gagnent rien et ne risquent rien non plus financièrement. Ainsi, ils appartiennent à la famille des plates-formes de financement dites non spéculatives.

Le Crowdloan

Autrefois détenue par des organismes bancaires, les plateformes de crowdlending consistent, pour un particulier, à prêter de l’argent à une entreprise pour sa création ou développement. Dans ce cas, nous parlons de P2B ou Peer-to-Business. D’autre part, si la transaction est effectuée entre des individus, il s’agit de la P2P ou d’un poste à poste.

Contrairement au crédit d’entreprise traditionnel, les plateformes de crowdlending peuvent être sans intérêt ou sans intérêt, généralement sans garantie ou demande de garantie. Toutefois, la présentation de deux bilans est nécessaire pour le second cas.

Ainsi, le prêteur choisit le montant du prêt, le transfert à l’emprunteur, et reçoit les remboursements (avec intérêts) selon les conditions énoncées sur la plateforme de crowdfunding. Pour sa part, la plateforme de crowdlending est rémunérée grâce aux commissions prises sur les montants collectés. Lendix, Bonjour Merci, Unilend… ne sont que quelques-unes de ces plates-formes qui ont le vent dans leurs voiles en ce moment.

Actions

Le financement par actions ou par actions est la forme de financement qui permet à un utilisateur de devenir actionnaire de l’entreprise. Pour cela, il peut choisir entre :

  • un investissement en capital  : l’investisseur peut donc prendre part au contrôle de l’entreprise et est rémunéré par des dividendes et des plus-values.
  • Investir en obligations  : le prêteur et l’emprunteur négocient les conditions de remboursement (taux d’intérêt, durée).
  • Et, investir dans les redevances  : en particulier pour les entreprises sociales, l’investissement dans les redevances permet à l’internaute d’investir immédiatement et de payer avec une commission de chiffre d’affaires.
  Peut-on porter plainte contre une banque ?

Conformément à la loi en vigueur du 31 octobre 2016, le plafond des investissements en crowdequity est de 2 000 euros. Quelques exemples de ces plateformes de crowdequity : SmartAngels, Anaxago et Sowefund.

Règles applicables au crowdfunding

Afin de protéger les contributeurs (donateurs, prêteurs et investisseurs), toutes les plateformes de crowdfunding doivent :

  • Justifier un statut spécifique : comme IFP Crowdfunding Intermediary, CIP Crowdfunding Conseiller ou fournisseur de services d’investissement PSI , selon la nature du financement proposé. Par exemple, pour les prêts, le statut d’intermédiaire de financement participatif de l’IFP est requis pour les plateformes de financement participatif, et il doit obtenir le crédit à l’ACPR (Autorité de surveillance et de résolution prudentielle). En termes d’équité, la plateforme de crowdfunding doit nécessairement être un conseiller en investissement participatif CIP ou un fournisseur de services d’investissement PSI.
  • Respecter les règles relatives à la sollicitation bancaire et financière , telles que la vérification des qualifications des financiers, l’identification du financier, le contrôle de la lutte contre le blanchiment d’argent, etc.
  • Informer le public sur les critères de sélection des projets, les risques auxquels ils sont exposés, notamment dans le contexte d’un prêt ou d’une participation.

Du point de vue fiscal, les règles de droit commun qui dépendent du type d’investissement doivent être appliquées à l’investisseur. Néanmoins, les possibilités de revenu des réductions d’impôt peuvent s’appliquer à certains projets.

Lire aussi : Le nouveau règlement

européen Pourquoi les entrepreneurs sont-ils plus intéressés par le crowdfunding ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les entrepreneurs utilisent ce type de financement :

  1. Une campagne de crowdfunding est une solution innovante pour expérimenter un marché (activité BtoC). En fonction des commentaires des clients potentiels, l’entreprise peut adapter son offre.
  2. La campagne de crowdfunding permet de recueillir rapidement un investissement en capital pour le démarrage de l’entreprise ou le lancement de ses nouveaux produits. Sinon, le financement participatif peut être combiné avec d’autres formes de collecte de fonds.
  3. L’ entreprise peut choisir entre les différentes formes de contrepartie en fonction de sa nature.
  Comment consulter mes comptes Anytime ?